La défense aérienne abat des missiles — Homs

Mardi, 17 Avr, 2018

Nous laisserons l'équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression.

Les dirigeants des pays arabes, réunis en sommet dimanche 15 avril en Arabie saoudite, ont condamné l'utilisation criminelle d'armes chimiques en Syrie et ont appelé à une enquête internationale. "Nous craignons qu'ils ne l'aient altéré dans l'intention de contrecarrer les efforts de la mission de l'OIAC pour mener une enquête efficace", a déclaré l'ambassadeur américain auprès de l'organisation, Ken Ward.

Sur place, le travail s'annonce compliqué pour les enquêteurs qui arrivent plus d'une semaine après les faits, dans une zone passée depuis sous contrôle du régime et de la police militaire russe et ravagée par cinq ans de siège et une violente offensive lancée le 18 février. Les derniers combattants rebelles de Douma ont quitté samedi la ville en ruines dans le cadre d'un accord de reddition signé le 9 avril, deux jours après l'attaque présumée.

La région est désormais " nettoyée " de tous les insurgés, a annoncé l'armée syrienne.

Le président francais, Emmanuel Macron a accordé hier dimanche 15 avril, un nouvel entretien télévisé à Mediapart et BFM-TV.

Mourinho prêt à laisser partir Pogba — Man United
Selon le Daily Mail , José Mourinho serait en effet décidé à se séparer de son milieu de terrain lors du mercatio estival. Le média britannique évoque notamment les départs inévitables de Daley Blind ou encore de Matteo Darmian.

Bretagne : un morceau de fusée SpaceX découvert sur l'île de Quéménès
L'île de Quéménès , située en mer d'Iroise en Bretagne , n'est habitée que par quelques personnes . L'objet, retrouvé échoué, est un cône creux de 2,50 mètres de diamètre et 1,30 de hauteur.

Interception de missiles au dessus de la province de Homs — Syrie
La télévision officielle syrienne diffuse les images d'un missile sans identifier l'origine du tir. Le Royaume-Uni a quant à lui exhorté l'OIAC à " demander des comptes aux auteurs de l'attaque ".

"J'ai ordonné aux forces armées des Etats-Unis de lancer des frappes de précision sur des cibles associées aux capacités du dictateur syrien Bachar al-Assad en matière d'armes chimiques", a lancé M. Trump. "Ils résistent aux mensonges les plus grossiers et aux dénégations les plus absurdes", a-t-il lâché, ajoutant qu'il n'y avait plus de doutes: "la Syrie a conservé un programme chimique clandestin depuis 2013".

Poutine et Rohani ont conclu que les frappes occidentales sont une mauvaise nouvelle pour un règlement politique du conflit en Syrie, ont indiqué les agences de presse.

N'ayant visiblement pas avalé le boa des succès diplomatiques et militaires de la Russie, en Ukraine et en Russie notamment, les dirigeants occidentaux, qui font montre d'un amateurisme incroyable, font carrément dans le bricolage et l'improvisation stériles, qui les couvrent de ridicule, aux yeux des opinions publiques nationale et internationale.

Par ailleurs, Américains, Français et Britanniques ont présenté à l'ONU un nouveau projet de résolution sur la Syrie. Le texte comprend plusieurs facettes - chimique, humanitaire et politique -, incluant la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur l'emploi d'armes chimiques, selon le texte obtenu par l'AFP.