Bretagne : un morceau de fusée SpaceX découvert sur l'île de Quéménès

Mardi, 17 Avr, 2018

L'île de Quéménès, située en mer d'Iroise en Bretagne, n'est habitée que par quelques personnes.

Pour une surprise, c'est une surprise de taille. Deux ingénieurs de formation, Amélie Goosens et son compagnon, Étienne Menguy, ont réagi avec humour en faisant la découverte:"On a d'abord pensé à un bateau de course".

Le couple de fermiers, qui s'est récemment installé sur l'île bretonne, a publié sur son compte Twitter des images de leur incroyable découverte. Ils ont diffusé des photos d'une "trouvaille" réalisée sur l'estran, le mercredi 11 avril. "Une soucoupe volante?", s'amuse-t-elle.

L'objet, retrouvé échoué, est un cône creux de 2,50 mètres de diamètre et 1,30 de hauteur.

Tesla suspend à nouveau la production de la " Model 3 "
Tesla a déclaré ce lundi qu'il stoppait la production de la berline Model 3 pendant 4-5 jours à son usine d'assemblage de Fremont. Le constructeur tient cependant à rappeler que le programme de production de la Model 3 incluait des "périodes de suspension ".

"Laura Smet au casting de la série " Capitaine Marleau
A partir de 20h55, la chaîne vous donne rendez-vous pour un épisode inédit de la série Capitaine Marleau . Marleau mène l'enquête, avec l'aide d'un détective anglais à la retraite dont elle se serait bien passée.

Début de la réunion de l'OIAC sur l'attaque de Douma — Syrie
Trop peu trop tard, pour les évacués de Douma, rencontrés par l'AFP à 400 kilomètres de chez eux, dans un camp de déplacés. Sur 103 missiles tirés sur la Syrie , 71 ont été interceptés par la DCA syrienne, informe le ministre russe de la Défense.

Pour en avoir le cœur net, le couple a interpellé sur Twitter Elon Musk lui-même.

La Ferme de Quémènes explique avoir réussi à récupérer au bout de 4 jours le débris spatial, qui trône maintenant près de l'habitation des responsables, en attendant une réponse de SpaceX.

Un examen plus attentif de l'objet a fourni une indication claire sur sa provenance: le sigle SpaceX orne en effet le pourtour du cône métallique, qui ne serait autre que la coiffe d'une capsule Dragon 32 destinée à ravitailler la station spatiale internationale, ainsi que le confirme Jonathan McDowell, un astronome travaillant au Harvard-Smithsonian Center for Astrophysics. Comme si vivre sur une île déserte n'était pas assez original!