Toulouse : échauffourées entre jeunes et policiers dans le quartier du Mirail

Lundi, 16 Avr, 2018

10 voitures et un engin de chantier ont été brûlés, et le commissariat de police de Bellefontaine a été visé par des jets de pierres. Les forces de l'ordre n'ont procédé à aucune interpellation.

Dimanche soir, des incidents ont éclaté entre une centaine de personnes et des policiers, CRS et gendarmes.

La feuille de route des mises à jour — Sea of thieves
Le premier apportera un nouveau type de bateau et le second proposera de nouveaux lieux à explorer aux confins du monde. Une fois de plus, il faudra s'attendre à de nouvelles mécaniques de jeu et à de multiples récompenses.

Auger-Aliassime s'incline au premier tour à Monaco
Le vainqueur a brisé le service de son jeune adversaire six fois, lui qui a profité de 14 balles de bris. Zverev a maintenant rendez-vous avec le Français Lucas Pouille au deuxième tour.

Le député Boris Vallaud devient porte-parole du PS — Landes
Le président du conseil général de Seine-Saint-Denis Stéphane Troussel prend en charge les Nouvelles solidarités. L'élu de Cintegabelle aura en charge les pôles "Rénovation, décentralisation, et animation politique du Parti".

La tension était montée dans l'après-midi dans le quartier, après le contrôle d'une femme voilée refusant de se soumettre aux vérifications de la police, selon le commissaire Bavois. Des violences urbaines auxquelles les forces de l'ordre ont répondu en tirant pas moins de 300 grenades lacrymogènes. Le suicide d'un détenu de la prison de Seysses est également évoqué. L'arrêté a pris effet ce lundi 16 avril à 16h00 et court jusqu'au mercredi 18 avril à 20h00.

Ce lundi soir un dispositif de sécurité sera déployé dans le quartier.