États-Unis: Starbucks pointé du doigt après l'arrestation de deux Noirs

Lundi, 16 Avr, 2018

L'appel passé par les membres du personnel de ce Starbucks faisait état d'une "intrusion " de la part de ces deux hommes qui "refusaient de quitter les lieux ". Les deux Américains, calmes, se font interpeller et menotter par plusieurs agents.

"La police a été appelée parce que ces hommes n'avaient rien commandé". Ils attendaient un de leurs amis, qui est arrivé au moment où ils étaient emmenés, menottes aux poignets. Selon Melissa DePino, c'est une employée de Starbucks qui a appelé la police. Ces deux courtiers immobiliers voulaient juste passer un moment avec un ami. Tout le temps. Mais ni à vous ni à moi. Sauf que je suis blanc et qu'on ne m'a jamais envoyé au poste pour ça. Toujours selon le commissaire, les deux hommes n'auraient pas commandé quoi que ce soit, mais auraient demandé à utiliser les sanitaires, ce que ne permet pas Starbucks, puisqu'il faut avoir consommé pour les utiliser. Mais elle a aussi donné lieu à des rassemblements, puisqu'une manifestation s'est tenue devant l'établissement ce dimanche, en guise de protestation.

Victoire en prolongation pour Boston contre Milwaukee
Trois paniers à 3 points en quinze secondes! Puis la rencontre a basculé dans une autre dimension. Une série lancée sur les chapeaux de roue.

Début de l'enquête internationale sur l'attaque chimique présumée
Il avait ajouté en revanche que Washington ne disposait alors pas de preuve concluantes de l'utilisation de gaz sarin . La France évoque dans ce document de huit pages l'utilisation d'armes chimiques contenant du chlore.

BuzzEtClair: La Megadrive Mini officialisée par Sega
Décidément la mode des " mini " est très forte ces derniers mois. Une version miniaturisée du Commodore 64 a également vu le jour. En attendant, voici le trailer.

" Je présente nos excuses les plus sincères aux deux hommes qui ont été arrêtés ", a déclaré le patron de la chaîne. Le PDG de Starbucks, Kevin Johnson, a présenté ses excuses après qu'une vidéo de l'arrestation, largement partagée sur les réseaux sociaux, suscite l'indignation d'un grand nombre d'internautes. L'entreprise a commencé "une revue complète de ses pratiques", a-t-il ajouté dans un communiqué publié alors qu'une vidéo diffusée jeudi sur Twitter est devenue virale pendant le weekend. Humiliés en place publique parce qu'ils avaient juste voulu attendre un ami pour commander, ces deux hommes n'auraient sans doute rencontré aucun problème s'ils avaient été blancs.

"Je suis profondément choqué de voir Philadelphie faire les gros titres pour un incident qui, d'après ce que nous savons à ce jour, apparaît comme un exemple de ce qu'est la discrimination en 2018", a réagi le maire, Jim Kenney.