Syrie: l'OIAC débutera dimanche son enquête sur l'attaque chimique présumée à Douma

Lundi, 16 Avr, 2018

Le gouvernement syrien accuse les rebelles de 'fabrications' au sujet de l'attaque à Douma.

"Nous laisserons l'équipe faire son travail de manière professionnelle, objective, impartiale et loin de toute pression". Dans la nuit de vendredi à samedi, une opération militaire américaine, française et britannique a été menée contre le régime de Bachar al-Assad, en représailles au recours présumé à ces armes illégales. Les victimes présentaient des symptômes tels que des difficultés respiratoires, des brûlures de la cornée, de la mousse dans la bouche, ont-ils souligné. Son armée a annoncé samedi la reprise intégrale de l'enclave rebelle dans la Ghouta orientale, la région proche de Damas dans laquelle se trouve la ville de Douma.

Il faut dire que concernant le dossier syrien, le candidat tout comme le président Macron auront toujours cherché à avancer avec des pincettes.

Une responsable de l'administration américaine a précisé samedi, sous couvert d'anonymat, que les Etats-Unis avaient des informations "plus claires "sur une utilisation de chlore à Douma mais aussi "des informations significatives qui font état également d'un usage de sarin", un gaz neurotoxique puissant".

Le président syrien Bachar al-Assad a soutenu que les frappes occidentales contre son pays étaient accompagnées d'une campagne de "mensonges" et de désinformation au Conseil de sécurité des Nations unies. Pour l'instant. Car, sauf incident grave et comme l'annonce dans une récente et excellente analyse, mon collègue chercheur, Barah Mikaïl, la Russie ne se brûlera pas les ailes en rétorquant à l'attaque des Etats-Unis et de ses alliés et "une conflagration américano-russe sur fond de désaccord en Syrie paraît peu probable en dépit des apparences", même si elle n'est pas exclue pour autant.

PSG : Yuri Berchiche critique le niveau de la Ligue 1
Les hommes d'Unai Emery restent également engagés en Coupe de France. " Unai Emery fait du bon boulot ". Gérer tous les ego est un job très difficile pour l'entraîneur.

Jhinaoui participe aux réunions du sommet de la Ligue arabe à Ryadh
Les responsables arabes ont aussi "refusé et fermement condamné la décision des États-Unis de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et d'y transférer leur ambassade".

Présidence de la CGEM. Faïçal Mekouar, colistier de Mezouar
Lundi 16 avril, le conseil d'administration de la CGEM doit valider les candidatures pour qu'elles deviennent officielles. En effet, une troisième candidature qualifiée par les observateurs de "surprise", se lance également dans la bataille.

Plus tôt dans la journée, le ministre français des affaires étrangères Jean-Yves Le Drian avait déclaré lors d'une intervention télévisée sur la chaîne d'informations en continu que la France était prête à mener une nouvelle "intervention " si nécessaire.

La Russie a considéré, par l'intermédiaire de son ambassadeur à l'ONU, Vassily Nabenzia, que les "agressions aggravent la situation humanitaire " en Syrie.

Américains, Français et Britanniques ont présenté à l'ONU un nouveau projet de résolution sur la Syrie qui devrait être discuté à partir de lundi, selon des diplomates.

Outre sanctionner le franchissement d'une "ligne rouge" sur les armes chimiques, cette action -ciblée, rapide et spectaculaire- cherche à débloquer des discussions politiques au point mort.