"Les gens très riches ne payaient pas l'ISF" — Macron sur BFMTV

Lundi, 16 Avr, 2018

Interviewé par Jean-Jacques Bourdin (BFMTV et RMC) et Edwy Plenel (Mediapart), deux contradicteurs réputés pour leur pugnacité, le président de la République Emmanuel Macron a parfois répliqué sèchement, contestant même l'honnêteté intellectuelle du second sur certaines questions qu'il a jugées orientées.

Emmanuel Macron a considéré dimanche qu'une deuxième journée travaillée non-payée pour financer la dépendance était "une piste intéressante" et qu'il n'était "pas contre" cette idée déjà évoquée jeudi par la ministre de la Santé, Agnès Buzyn.

La suppression de la taxe d'habitation ne sera pas compensée par un nouvel impôt, ni local, ni national: Emmanuel Macron en a fait la promesse dimanche soir. Interrogé sur la fraude fiscale, Emmanuel Macron a indiqué qu'il entendait être "intraitable" et prônait la "punition fiscale". Je leur ai demandé un effort, pour que le travail paie mieux.

Il a également affirmé qu'il n'y aurait "pas d'économies sur l'hôpital dans ce quinquennat" et qu'il annoncerait "début mai" des décisions pour tenter de répondre à la crise des services d'urgences. Auprès des cheminots, le chef de l'État s'est dit "favorable" à reprendre un maximum de dette possible de la SNCF en échange de la modernisation de leur statut. Cette dette devrait alors atteindre une cinquantaine de milliards d'euros. Il a dénoncé des violences "inadmissibles".

Alors que des opposants au projet de Notre-Dame-des-Landes poursuivent leur occupation de la ZAD, Emmanuel Macron a tenu à être ferme: la colère des derniers occupants "n'est pas légitime", a-t-il estimé, en rappelant que concernant l'aéroport, "une décision a été prise, il ne sera pas construit".

[Exclu Téléfoot 15/04] - Mercato / Vasilyev évoque l'avenir de Fabinho et Falcao
Alors que des rumeurs l'annoncent en Angleterre, en Italie et dans une moindre mesure au PSG, Leonardo Jardim ne quittera pas l'AS Monaco cet été.

Syrie: l'OIAC débutera dimanche son enquête sur l'attaque chimique présumée à Douma
Il faut dire que concernant le dossier syrien, le candidat tout comme le président Macron auront toujours cherché à avancer avec des pincettes.

Mercato - Une lutte Olympique pour Ben Arfa ?
A l'étranger, l'ancien de Newcastle a aussi une belle cote: le FC Séville et Leicester seraient prêt à prendre le pari. Hatem Ben Arfa devoir se trouver un nouveau club à présent que son contrat arrive à expiration en juin.

Pendant près d'une demi-heure, le Président, sur fond de Tour Eiffel illuminée, a justifié les frappes menées dans la nuit de vendredi à samedi contre des sites de production d'armes chimiques du régime de Bachar al-Assad, en affirmant que "c'est la communauté internationale qui est intervenue ". Il a toutefois affirmé que la France n'avait "pas déclaré la guerre au régime". "Les gens très riches ne payaient pas l'ISF, ils mettaient des holdings en place, ils faisaient du contournement", a-t-il estimé.

Il a affirmé que Paris avait réussi à convaincre le président américain Donald Trump de "rester dans la durée " en Syrie alors qu'il avait récemment manifesté son intention de désengager ses troupes du pays.

En choisissant de se faire interviewer par Jean-Jacques Bourdin (BFM TV/RMC) et Edwy Plenel (Médiapart) pour le premier anniversaire de son élection, Emmanuel Macron aura notablement contribué au renouvellement de l'interview politique.

Qualifiant l'exercice d'"inédit" et de "démocratique dont nous avons besoin", Emmanuel Macron a parfois reproché aux deux journalistes des "amalgames" ou des "bêtises". A l'issue de l'émission, le président a répondu "chiche" pour la recommencer dans un an.