La France "n'a pas couru derrière les Américains" — Frappes en Syrie

Lundi, 16 Avr, 2018

Pendant près d'une demi-heure, le président a justifié les frappes menées menées dans la nuit de vendredi à samedi contre des sites de production d'armes chimiques du régime de Bachar al-Assad, en affirmant que "c'est la communauté internationale qui est intervenue". Le Pentagone a précisé samedi que les frappes ont visé un centre de recherche et de développement à Barzé, dans la banlieue de Damas, et de deux cibles dans la province de Homs (centre de la Syrie) - un entrepôt d'armes chimiques, et, à proximité, un " bunker " abritant des équipements servant à la fabrication d'armes chimiques, ainsi qu'" un important centre de commandement ".

L'organisation avait promis, dans un communiqué, de continuer le déploiement de l'équipe d'enquêteurs en Syrie "afin d'établir les faits relatifs aux allégations d'utilisation d'armes chimiques à Douma".

Cette déclaration intervient au lendemain de l'annonce par le régime de la reprise de toutes les zones rebelles de la Ghouta orientale après l'évacuation des derniers combattants rebelles de Douma. La région est désormais " nettoyée " de tous les insurgés, a annoncé l'armée syrienne. "Mon objectif, c'est de pouvoir au moins convaincre les Russes et les Turcs de venir autour de cette table de négociation", a-t-il déclaré, après avoir affirmé avoir convaincu Donald Trump, qui avait manifesté sa volonté de retirer les troupes américaines de Syrie, de "rester dans la durée" pour lutter contre Daech.

Avis de recherche / Fugue : Isaora Thaisa Tavares Assuncao âgée de 14 ans
Elle était également vêtue d'un pantalon noir et gris, de souliers de course noirs et transportait un sac à dos bleu pâle. Elle pourrait se trouver dans un restaurant Mc Donald ou au centre commercial Les galeries d'Anjou.

Le Real s'impose à Malaga et remonte sur le podium
L'entraîneur du Real Madrid , Zinedine Zidane , a décidé de ménager quatre joueurs pour le déplacement à Malaga, ce dimanche. Grâce à ce succès, le Real Madrid récupère sa troisième place en comptant 67 points et devance Valence 4e avec 65 points.

Début de l'enquête internationale sur l'attaque chimique présumée
Il avait ajouté en revanche que Washington ne disposait alors pas de preuve concluantes de l'utilisation de gaz sarin . La France évoque dans ce document de huit pages l'utilisation d'armes chimiques contenant du chlore.

Ce ton inédit pour un entretien télévisé était à l'opposé de celui de jeudi sur TF1, qui marquait le début de l'offensive médiatique lancée par Emmanuel Macron pour marquer le premier anniversaire de son arrivée à l'Élysée. "Militairement, on n'est plus à la remorque de la décision américaine, c'est une nouveauté". Après cet épisode militaire, les Occidentaux ont fait savoir qu'ils voulaient relancer la diplomatie sur le dossier syrien, pays en proie depuis 2011 à une guerre complexe qui a fait plus de 350 000 morts.

Lors d'une conversation téléphonique dimanche, les deux dirigeants ont convenu que " cette action illégale porte gravement atteinte aux perspectives d'un règlement politique en Syrie ", a déclaré le service de presse du Kremlin cité par l'agence de presse russe RIA. Ils ont remis samedi soir à leurs 12 partenaires du Conseil un nouveau projet de résolution sur la Syrie qui devrait être discuté à partir de lundi, selon des diplomates.

Le texte comprend plusieurs facettes - chimique, humanitaire et politique -, incluant la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur l'emploi d'armes chimiques. Les Russes, qui avaient condamné " un acte d'agression à l'encontre d'un État souverain", ont échoué à obtenir samedi une condamnation du Conseil de sécurité de l'ONU.