Interview d'Emmanuel Macron : Jean-Jacques Bourdin va le " pousser dans ses retranchements "

Lundi, 16 Avr, 2018

L'an dernier, quelques jours avant son élection à la présidence de la République, Emmanuel Macron est l'invité de la rédaction de Mediapart. Pendant la première heure de cette interview inédite, le chef de l'Etat et le fondateur du site d'investigation n'ont eu de cesse d'échanger petites piques et grosses escarmouches.

Dans un contexte national et international tendu, Emmanuel Macron s'exprime pour la deuxième fois de la semaine à la télévision, quitte à rompre sa promesse d'une parole rare.

[Exclu Téléfoot 15/04] - Mercato / Vasilyev évoque l'avenir de Fabinho et Falcao
Alors que des rumeurs l'annoncent en Angleterre, en Italie et dans une moindre mesure au PSG, Leonardo Jardim ne quittera pas l'AS Monaco cet été.

L1 : Sans pitié, Bordeaux prive Montpellier de la 5e place
Les Héraultais auraient même pu revenir à 2-3 mais le Sénégalais Souleymane Camara a raté un pénalty dans le temps additionnel. Le Montpelliérain Skhiri réduira le score en toute fin de match (88e).

Début de l'enquête internationale sur l'attaque chimique présumée
Il avait ajouté en revanche que Washington ne disposait alors pas de preuve concluantes de l'utilisation de gaz sarin . La France évoque dans ce document de huit pages l'utilisation d'armes chimiques contenant du chlore.

Manuel Valls ne porte pas Edwy Plenel dans son cœur. "L'ordre républicain doit être respecté", a déclaré le président. Pas " d'interview complaisante " donc ce soir, Emmanuel Macron est prévenu. Une attaque "indigne" selon Edwy Plenel. "Vous n'êtes pas le professeur et nous ne sommes pas les élèves", a cinglé Edwy Plenel, avant d'ajouter: "les questions peuvent vous déplaire mais nous sommes là pour le faire".