Espace : la Nasa lance son nouveau chasseur de planètes potentiellement habitables

Lundi, 16 Avr, 2018

Parmi toutes ces exoplanètes, cinquante seraient de la même taille que la Terre et 500 en feraient le double. La Nasa doit lancer, lundi 16 avril, son nouveau télescope spatial. Pour cela, les conditions météo doivent bien entendu être au rendez-vous. L'agence spatiale américaine espère ainsi découvrir plusieurs dizaines de planètes "jumelles" de la nôtre. Pendant deux ans, il sera en mesure de scanner plus de 200 000 étoiles au-delà de notre système solaire. Elle consiste à déduire la présence d'une planète, sa taille, sa masse et son orbite, lorsqu'elle passe devant son étoile et obture temporairement sa lumière. "Dans les toutes prochaines années, on pourra probablement sortir et pointer une étoile tout en sachant qu'elle a une planète ".

Le satellite "TESS" devrait donc être capable de détecter 20 000 exoplanètes.

Macron souligne un succès "sur le plan militaire"
Mais en réalité, son entourage s'efforce encore de définir les contours de la stratégie américaine. Les mots choisis par le président Bush rappellent ceux utilisés par l'ancien président George W.

La France "n'a pas couru derrière les Américains" — Frappes en Syrie
Le texte comprend plusieurs facettes - chimique, humanitaire et politique -, incluant la création d'un nouveau mécanisme d'enquête sur l'emploi d'armes chimiques.

Macron s'exprime après l'intervention en Syrie
L'ambassadeur russe à l'ONU, Vladimir Safronkov, lors d'une réunion du Conseil de sécurité, le 7 avril 2017 à New York. Ils appellent à une enquête internationale pour déterminer les responsables de cette "attaque criminelle".

Il y a encore quelques décennies, l'idée de trouver des planètes habitables était un pur fantasme, a souligné Paul Hertz, directeur de la division d'astrophysique de la Nasa. Fait plus récent encore, jusqu'il y a 25 ans, les seules planètes connues par l'Homme étaient les huit de notre système solaire. TESS va passer au crible une zone 350 fois plus vaste.