Décryptage : pour Facebook, l'heure des comptes a sonné

Lundi, 16 Avr, 2018

L'affaire Cambridge Analytica me servit de déclencheur, alors que j'hésitais déjà, compte tenu finalement du peu d'intérêt que je trouvais au site.

Depuis que le scandale Cambridge Analytica a éclaté, de plus en plus d'internautes et d'utilisateurs de Facebook sont inquiets quant à la protection de leurs comptes ainsi que de leurs données personnelles. Il a promis de faire tout son possible pour éviter de nouvelles fuites de données personnelles des utilisateurs.

Ces réponses évasives ont continué de plus belle pendant plusieurs occasions, de telle façon que certains observateurs moins généreux pourraient les qualifier de mensonges.

Mark Zuckerberg a présenté la semaine dernière ses excuses et assuré aux sénateurs américains que le réseau social s'efforçait de changer à la suite du détournement des données de dizaines de millions d'utilisateurs, tentant ainsi de préserver sa société de toute réglementation plus stricte sans toutefois prendre d'engagements concrets. Selon "CanTrust Index", un baromètre annuel qui mesure la confiance que les Canadiens accordent à des marques connues, la confiance des Canadiens envers Facebook est en chute libre.

L'un d'eux, Ben Lujan, lui a notamment demandé si Facebook collectait les données des personnes qui ne faisaient pas partie de son réseau, ce à quoi l'accusé a répond positivement, justifiant des "raisons de sécurité".

Nasser Al-Khelaïfi remonté contre les supporters du PSG
Chaque année on travaille dure pour la remporter, mais d'autres clubs travaillent aussi pour. Car en zone mixte, après la rencontre, Nasser Al-Khelaïfi n'y a pas échappé.

Shenmue I & II, une légende qui renaît
Selon SEGA , il s'agit là de la version définitive de ces grands classiques, et sans aucun doute possible la plus grande expérience Shenmue à ce jour.

La Maison-Blanche contredit les déclarations d'Emmanuel Macron — Syrie
Une action de bombardement qui visait à punir le régime syrien une semaine après des soupçons d'attaque chimique à Douma, dans la Ghouta orientale.

Contactée par nos soins, la porte-parole de Facebook n'a pas fait de commentaire.

"Comment les consommateurs peuvent-ils avoir la maîtrise de leurs données si Facebook n'a pas la maîtrise des données?" Les investisseurs en tout cas ont semblé apprécier la performance du PDG lors de laudition, surtout devant le Sénat américain.

Les frais destinés à sa protection personnelle et à ses vols privés sont techniquement considérés comme une indemnisation, ce qui signifie que ses frais totaux d'indemnisation sont estimés à 8,852 millions de dollars. Irrémédiablement, Mark Zuckerberg est tenu responsable des dégâts que l'affaire a pu causer à la démocratie américaine.

"Merci M. Zuckerberg", a lancé Vera Jourova.

Si nous ne connaîtrons pas les coûts totaux destinés à la sécurité de Mark Zuckerberg de l'année 2018 avant avril 2019, il est probable qu'ils soient moins élevés.