Hyperloop à Toulouse : les tubes sont arrivés

Vendredi, 13 Avr, 2018

Dans ce dernier pays, Hyperloop Transportation Technologies développe un autre centre de R&D qui sera dédié au transport de marchandises plutôt que de passagers. Les tubes d'un diamètre de 4 mètres ont été livrés par convoi routier spécial.

La première phase du projet d'Hyperloop TT, une équipe internationale composée de 800 ingénieurs, créatifs et techniciens, consiste à installer un premier système fermé de 320 mètres qui sera opérationnel dès cette année, à Toulouse, posé directement au sol sur un ballast anti-vibration.

L'ex-patron du FBI publie ses mémoires
Et cela risque de durer, voire d'empirer, une fois que les Mémoires seront publiés; c'est pour mardi 17 avril . Il évoque notamment une réunion qui s'est tenue en février 2017 avec le président et Reince Priebus, alors...

LG préparerait un successeur au V30S ThinQ appelé V35 ThinQ
Voici pour finir un récapitulatif des rumeurs sur la fiche technique du LG G7 ThinQ . Et plus l'attente est longue, plus les consommateurs veulent savoir ce qu'il cache.

Vous coucher plus tard vous tuera plus tôt
L'étude dont on vous parle aujourd'hui a été publiée le 11 avril dernier dans le journal spécialisé Chronobiology International . Pour Kristen Knutson, il faudrait pouvoir adapter son horloge biologique interne, son rythme, à son environnement externe.

Si Virgin Hyperloop One joue la bataille de la communication par de multiples annonces autour de projets de tracé ou d'avancées sur ses technologies, d'autres acteurs progressent aussi dans le développement du système de transport rapide dans des tubes dépressurisés. La capsule destinée aux passagers, en cours de finition en Espagne dans les ateliers de la société Carbures, un partenaire industriel de Boeing et Airbus, devrait être livrée à Toulouse cet été. Dirk Ahlborn, le p-dg de la firme californienne, explique: "Il y a cinq ans, nous avons entrepris de résoudre certains problèmes les plus importants du transport: l'efficacité, le confort et la rapidité". Il s'agit de tubes de 40 mètres de long qui serviront à une première piste d'essai provisoire de 300 mètres de long pour mener les premiers essais des modules, avant la construction d'une piste d'essai de 1 km montée sur pylônes.

"Construire à grande échelle est une preuve d'engagement et d'innovation sur le long terme", déclare Bibop Gresta, président d'HyperloopTT. Outre les Etats-Unis, la France et l'Espagne, elle est également active aux Emirats Arabes Unis, en Slovaquie, en République tchèque, en Indonésie, en Corée du Sud et au Brésil. "Hyperloop n'est plus seulement un concept, c'est aujourd'hui une véritable industrie commerciale", assure le président d'HTT. L'une d'elles, Transpod, société canadienne, dont un des designers est un architecte de Blagnac, veut ouvrir une piste d'essai à Limoges.