Ces aliments qui nous tuent en silence

Vendredi, 13 Avr, 2018

Le magazine 60 Millions de consommateurs s'est intéressé aux "aliments qui nous empoisonnent" dans son hors-série, publié jeudi 12 avril.

En sortant ce dossier, 60 millions de consommateurs rappelle l'importance de mieux s'informer sur les aliments que l'on consomme et encourage à consommer davantage de matières brutes (fruits, laits, etc.). Concernant les sucres, 70% sont ajoutés, voir dissimulés, dans des aliments pourtant salés comme une vinaigrette ou un ketchup.

60 millions de consommateurs s'est notamment appuyé sur une série d'études internationales, dont une étude de 2018 du British Medical Journal, établissant un "lien sérieux" entre nourriture ultra-transformée et risque de cancer.

Les graisses cachées dans les céréales pour enfants n'ont pas également échappé à 60 Millions de consommateurs. Adeline Trégouët, rédactrice en chef du magazine, explique à franceinfo: "Vous pensez que vous avez acheté par exemple du chocolat allégé, il va être allégé en sucre mais vous allez avoir deux fois plus de graisses que dans un chocolat classique". Si elle met en garde contre les additifs, l'Ania (Association des industries alimentaires) a rappelé qu'ils " ont d'abord été introduits pour la conservation des aliments ". Certaines viandes présentent une surdose de fer, ce qui favoriserait l'apparition de cancer, notamment du sein. Elle conseille de se tourner vers les fruits et légumes bio, d'éplucher les fruits et légumes conventionnels et de brosser courgettes, aubergines et concombres, car " un passage sous l'eau ne suffit pas ".

Boko Haram a enlevé plus de 1.000 enfants depuis 2013 — Nigéria
La plupart de ces jeunes filles ont été ensuite libérées , mais ce kidnapping de masse avait ravivé le douloureux souvenir du drame de Chibok , en avril 2014.

LDC - Les affiches du dernier carré dévoilées
Le tirage au sort des demi-finales de la Ligue des champions aura lieu à Nyon, ce vendredi 13 avril. L'OM disputera sa 6e demi-finale européenne contre les Autrichiens de Salzbourg.

Michel Sardou fait ses adieux à la scène
Comme le relève Le Parisien, parmi eux se trouvaient Mylène Farmer, Valérie Lemercier, Jean Paul Belmondo ou encore Guy Bedos. Pour l'occasion, il a interprété ses plus grands titres, dont les fameux Lacs du Connemara.

Mais ces substances se retrouvent parfois là où il ne faudrait pas.

Autre déception: les yaourts!

Alors que la réglementation française interdit l'ajout d'additifs dans les yaourts, les grandes marques en incorporent en quantité dans les mélanges de fruits qui parfument les desserts lactés: neuf additifs dans le yaourt Carrefour aux fruits recette crémeuse, sept dans le Taillefine aux fraises, et 12 dans le panier de Yoplait nature sur fruits. "Le mélange de fruits sert en somme de cheval de Troie pour contourner la loi". Une grande enquête menée avec l'Institut national de la consommation révèle les différents pièges à éviter.

Mise en cause, l'Ania - qui représente 17 000 entreprises françaises du secteur agroalimentaire - a regretté un dossier qui ne fait, selon elle, "qu'alimenter les peurs", en soulignant que le secteur consent "beaucoup d'efforts" dans le sillage des Etats généraux de l'alimentation "pour tenir ses engagements afin de parvenir à une alimentation plus sûre, plus saine et plus durable".