Il mange des piments beaucoup trop forts et finit à l'hôpital — Insolite

Mercredi, 11 Avr, 2018

"L'homme a d'abord fait des convulsions pour vomir". Le condiment a provoqué des migraines d'anthologie chez un Américain qui l'avait mangé à l'occasion d'un concours. Malheureusement pour lui, ce n'est pas avec un nouveau record qu'il est ressorti de ce concours mais avec une virée en urgence à l'hôpital!

En 2016 un homme participe à un concours de mangeur de piments.

Qu'est-ce qu'un Carolina Reaper? Puis "dans les jours suivants", il a ressenti des douleurs à la tête et au cou, en particulier des épisodes de migraine fulgurante, extrêmement douloureuse de quelques secondes. Ce dernier a prouvé que les symptômes d'une rare violence ont disparu naturellement au bout de cinq semaines.

C'est le piment le plus puissant du monde et des médecins avertissent sur ces effets dévastateurs. Il est actuellement considéré par le Guinness des records comme le piment le plus haut sur l'échelle de Scoville (qui mesure la puissance du piment, voir encadré). La Faucheuse de la Caroline, de son petit nom francophone, est spécialement sélectionnée pour être le plus agressif possible. Il est placé en tête sur l'échelle de Scoville.

Emmanuel Macron en Arabie Saoudite "en fin d'année" pour signer des contrats
Emmanuel Macron " ne considère pas l'Arabie Saoudite comme un client mais comme un allié. "Les contrats procèderont d'une vision commune".

Mise en garde de l'Agence de sécurité sanitaire — Mélatonine
Consommer des compléments alimentaires contenant de la mélatonine pour mieux dormir peut être dangereux. Dans tous les cas, il importe, d'après ses experts, de "ne pas dépasser la dose de 2 mg par jour".

Êtes-vous exposés dans votre région — Allergies aux pollens
Les allergiques doivent rester vigilants, seules les averses de pluie prévues ce week-end pourront les soulager des pollens. Déjà présents sur de nombreuses régions, ils pourront vite progresser surtout dans le sud du pays.

Selon les auteurs, c'est la première fois qu'est documenté un tel effet pour un piment.

Le jeune homme souffrait tellement qu'il a consulté les urgences où il a subi des tests neurologiques.

Un CT Scan et un MRI n'ont rien révélé d'anormal, mais un autre CT Scan destiné à examiner les vaisseaux sanguins du cerveau ont révélé qu'il était sujet à une vasoconstriction cérébral réversible. Les auteurs soulignent en revanche que l'augmentation du risque d'attaque cardiaque est un effet déjà documenté de l'ingestion de piments très forts. "Ce syndrome, souvent à l'origine de migraines terribles, survient d'habitude après la prise de certains médicaments ou de drogues". Il avait des difficultés à respirer et vomissait sans arrêt, explique le Dr Kulothungan Gunasekaran du Henry Ford Health System de Detroit qui est le co-auteur de l'article.