Herbert Diess est pressenti pour prendre la tête de Volkswagen

Mercredi, 11 Avr, 2018

Selon le journal Handelsblatt, le patron de la marque VW, va être nommé à la présidence du directoire du groupe Volkswagen.

Le groupe Volkswagen annonce évaluer des changements de personnel à sa direction, qui pourraient comprendre le départ du président du conseil d'administration Matthias Müller (à gauche à l'image). Il pourrait, s'il en croit le quotidien allemand Handelsblatt, être remplacé par Herbert Diess, actuellement patron de la marque Volkswagen.

Un porte-parole du groupe n'a pas souhaité confirmer ou démentir les informations.

Le contrat de Matthias Müller, qui a pris les rênes de Volkswagen une semaine après la révélation du Dieselgate en septembre 2015, court jusqu'en 2020. Mais cette annonce a fait néanmoins fait grimper le titre du constructeur en Bourse à 171,58 euros à Francfort, soit +4,46%.

"M. Müller est arrivé très clairement comme gestionnaire de crise, et la grande partie de cette tâche est désormais accomplie", a commenté Jürgen Pieper, analyste automobile à la banque.

Mise en garde de l'Agence de sécurité sanitaire — Mélatonine
Consommer des compléments alimentaires contenant de la mélatonine pour mieux dormir peut être dangereux. Dans tous les cas, il importe, d'après ses experts, de "ne pas dépasser la dose de 2 mg par jour".

Quels numéros fallait-il jouer mardi 10 avril — Euromillions
Petit rappel des règles: pour gagner le jackpot, il vous faut cocher les bonnes cases de la grille, les cinq numéros de la grille ainsi que les deux étoiles chance.

Rossi-Marquez, une brouille vieille de trois ans
Il essaie toujours de vous faire peur, de vous faire chuter, c'est devenu dangereux. La décision de la FIM est attendue avec impatience par les adversaires du Catalan.

L'an dernier, Matthias Müller a touché un salaire brut de 2,13 millions d'euros.

Le document publié par Volkswagen ne donne aucune échéance et précise qu'il s'agit de simples "discussions" entre membres du conseil de surveillance, le quotidien économique allemand assure que le départ de l'actuel PDG du groupe devrait être entériné vendredi lors d'une réunion de la même instance.

Volkswagen est empêtré depuis 2015 dans un vaste scandale concernant des manipulations sur les logiciels mesurant les émissions polluantes de ses moteurs diesel.

De nombreuses procédures ont déjà été lancées, et le parquet de Stuttgart a notamment ouvert en février 2017 une enquête visant M. Müller, parmi d'autres dirigeants, pour avoir "consciemment informé avec retard" les marchés financiers de la tricherie sur le diesel.