Emmanuel Macron : "Le lien entre l'Église et l'État s'est abîmé"

Mercredi, 11 Avr, 2018

Ce lundi soir, Emmanuel Macron était invité à s'exprimer depuis le collège des Bernardins de Paris, à l'occasion de la Conférence des évêques de France.

Cette déclaration a suscité une vague de réactions indignées au sein de la classe politique française.

Lors d'un discours prononcé à l'occasion de la Conférence des évêques ce lundi, Emmanuel Macron a appelé à "réparer" le lien entre l'Église et l'État et ce "à travers un dialogue de vérité".

"La laïcité c'est la France et elle n'a qu'un seul fondement: la loi de 1905, celle de la séparation des Eglises et de l'Etat", a souligné l'ancien Premier ministre Manuel Valls, une figure du camp laïque le plus offensif.

Monsieur le Président de la République, vous ne pouvez pas prétendre à être le garant du principe de laïcité et nier en même temps dans votre discours comme dans vos actes le principe de l'article 2 de la loi de 1905 de non-reconnaissance par la République des cultes. "Le lien entre l'Église et l'État n'a pas lieu d'être ", a-t-il ajouté, tandis que le porte-parole de son parti, Alexis Corbière, dénonçait des " paroles irresponsables qui soufflent sur les braises de tous les communautarismes religieux ". Concernant les catholiques, il revient sur un aspect historique, sur l'influence qu'a pu exercer l'Eglise catholique dans l'histoire de France.

"Pour la présidente du Front national (extrême droite) Marine Le Pen, interrogée sur la radio RTL, Emmanuel Macron tente d'anesthésier les catholiques pour pouvoir demain s'attaquer à la loi de 1905". Le soufflet de son état de grâce très vite retombé, Emmanuel Macron est entré dans le "dur", confronté qu'il est à l'impatience d'une opinion qui le somme de se pencher moins sur les questions qui agitent les nababs du CAC 40, que sur ce qui fait nos petits matins migraineux.

Herbert Diess est pressenti pour prendre la tête de Volkswagen
De nombreuses procédures ont déjà été lancées, et le parquet de Stuttgart a notamment ouvert en février 2017 une enquête visant M. Mais cette annonce a fait néanmoins fait grimper le titre du constructeur en Bourse à 171,58 euros à Francfort, soit +4,46%. "M.

Vincent Lagaf' de retour à la tête d'un jeu sur C8 — Télé
Les réponses permettront de faire grimper les gains du candidat qui pourra au maximum remporter un total de 50 000€ par partie. Diffusée en prime-time, le programme mettra en scène un candidat anonyme avec deux personnalités l'accompagnant.

Foire du Trône : une barre de sécurité se détache en plein vol
Après un refus, les étudiants auraient alors été menacés par six forains et contraints d'échanger la clé USB contenant le film. "J'ai cru mourir!", dit-elle dans Le Parisien .

Emmanuel Macron "dit: chez l'homme, il n'y a pas simplement une matérialité, il y a une quête d'absolu, de spiritualité, donner un sens à sa vie".

C'est un nouveau contrat social et politique qu'Emmanuel Macron propose finalement aux catholiques en insistant sur leur sagesse, leur engagement et leur liberté de parole. Le chef de l'Etat n'était donc pas en train de développer une "pensée complexe", pour reprendre le terme utilisé une fois par son entourage.

Le premier secrétaire du Parti socialiste, Olivier Faure a lui aussi rejeté a teneur de ce discours. ". Du côté de l'association Gaylib, l'indignation est grande: "On dit famille homoparentale déjà pour commencer; 'accompagne', vous pensez à quoi, à qui au juste: à la prière du 15 août 2012 contre le mariage pour tous?". Le Président a appelé à "réparer" le lien entre l'Eglise et l'Etat, qui s'est selon lui "abîmé".

Cette dernière est sortie de sa réserve à plusieurs reprises ces derniers mois pour dénoncer la politique migratoire du gouvernement - jugée " inhumaine " par ses détracteurs - et mettre en garde contre toute nouvelle législation en matière de bioéthique, notamment sur les questions de la GPA et de la PMA. "Allusion au discours du Latran de décembre 2007, dans lequel le Président de droite avait estimé que " l'instituteur ne pourra jamais remplacer le curé ou le pasteur " dans " la transmission des valeurs ".

Emmanuel Macron n'en appelle pas à la constitution d'un parti catholique ou à l'établissement de "quota de catholiques ".