Des "écarts de soudures" détectés, des contrôles en cours — EPR de Flamanville

Mardi, 10 Avr, 2018

Des "écarts de qualité" sur certaines soudures du réacteur nucléaire EPR de Flamanville (Manche) ont été détectés fin mars, a annoncé mardi le groupe EDF, sans pouvoir encore se prononcer sur les conséquences en terme de calendrier et de coût.

Suite à cela, EDF a décidé de procéder à des contrôles additionnels sur les 150 soudures concernées afin d'identifier précisément celles qui présentent des écarts de qualité.

"A l'issue de l'expertise en cours et de la démarche d'instruction qui sera retenue par l'ASN (Autorité de sûreté nucléaire, ndlr), EDF sera en mesure de préciser si le projet nécessite un ajustement de son planning et de son coût", a expliqué EDF dans un communiqué.

Son incroyable raté contre l'AS Saint-Etienne ! (Vidéo) — Cavani
Lors du match aller, le PSG s'était imposé sur le score de 3-0 grâce à un doublé d'Edinson Cavani et un but de Thiago Motta. Equipe en forme de cette deuxième partie de saison, Saint-Etienne avait promis de tout faire pour réaliser l'exploit.

GTA 5 devient le produit culturel qui a le plus rapporté d'argent
Avec 90 millions d'exemplaires vendus depuis sa sortie en 2013, GTA V continue régulièrement à truster les ventes de jeux vidéo. Et même en ajoutant les ventes de DVD et de streaming, GTA V reste loin devant.

Abus sexuels : deuxième procès pour Bill Cosby
Quelques minutes avant l'ouverture des procédures, la femme a sauté sans chandail sur le terrain près du palais de justice. C'est le plus important procès depuis la naissance du mouvement #Metoo et il s'annonce difficile pour lui.

L'EPR De Flamanville, stop ou encore? .

Des contrôles jusqu'à "fin mai".

"A ce jour, le chargement du combustible est prévu à la fin du quatrième trimestre 2018 et l'objectif de coût de construction est de 10,5 milliards d'euros hors intérêts intercalaires", a précisé le groupe. Les soudures avaient pourtant été déjà contrôlées " par le groupement des entreprises en charge de la fabrication du circuit", qui les avait déclarées " conformes", selon EDF.