" "La grève se poursuit lundi, Edouard Philippe ira " jusqu'au bout " — SNCF

Lundi, 09 Avr, 2018

"J'entends la détermination de certaines organisations syndicales, mais qu'ils entendent bien la mienne aussi ", explique-t-il aussi à l'endroit des organisations syndicales qui entendent poursuivre une grève dure, qui pourrait même aller au-delà du mois de juin d'après un responsable de la CGT.

Le premier ministre Édouard Philippe a réaffirmé dans une interview au Parisien du dimanche 8 avril que le gouvernement irait " jusqu'au bout " dans ses projets de réforme de la SNCF, alors que les cheminots ont repris leur grève samedi soir jusqu'à mardi matin.

La grève des cheminots "est conçue pour maximiser les nuisances pour les usagers", a déploré le premier ministre, dans un entretien au " Parisien ".

Si Edouard Philippe souligne qu'il reste ouvert aux "discussions pour parler des modalités", il reste ferme sur certains points clés de la réforme comme "l'ouverture à la concurrence, la réorganisation de l'entreprise et la fin du recrutement au statut".

" "Duel Capucine / Sherley Paredes " L'amour en solitaire " (vidéo) — Replay "The Voice"
Les artistes présents ont fait chanter et danser 2.32 millions de français soit 11.7% des téléspectateurs. Entouré entre autres de Los del Mar, Louane, Paco, Julien Clerc, Lisa Stansfield, Dany Brillant, Amir, P.

Michel Drucker très ému livre des anecdotes sur Johnny Hallyday — SLT
Jusqu'au bout, et alors même qu'il est tiraillé par la maladie, Johnny Hallyday aura fait preuve de cette audace sur scène. Michel Drucker était invité de Thierry Ardisson sur C8 dans l'émission " Salut les terriens " ce samedi 7 avril 2018.

Le FLN appelle Bouteflika à se représenter en 2019 — Urgent
Il faut dire que certaine décision prises par ce parti ces derniers temps avaient semé le doute. C'était beaucoup plus une question de timing et de prorogatifs.

Le locataire de Matignon assure aussi recevoir des "messages de Français qui soutiennent le gouvernement, en disant qu'il faut aller jusqu'au bout".

"Tous les Français le savent, c'est pour cela qu'ils nous disent de tenir bon". Pas de quoi faire plier le Premier ministre.

"Dans l'interview, Edouard Philippe a reconnu que la France s'inspire du modèle allemand d'ouverture à la concurrence". "On veut investir dans la SNCF, mais on ne va pas continuer à abonder dans quelque chose qui n'est pas réparé". "Je relève que le contribuable, qui finance massivement la SNCF et continuera à le faire, a toujours été au rendez-vous. Ce qui m'intéresse c'est le service qu'on apporte aux Français". Pédagogique, le ministre de la Transition écologique, qui est aussi en charge des transports, prend la plume: "C'est parce qu'on a besoin du train pour réussir la transition écologique que nous avons. lancé ce chantier". Cette situation "donne le droit de poser des questions et nous donne le devoir de remettre l'entreprise sur des rails soutenables", écrit le ministre. Ne pas agir, ce serait trahir une histoire vieille de 100 ans.

Et d'ajouter: "si on reprend la dette sans rien faire, la SNCF n'ira pas mieux". Avant de conclure: "Il faut maintenant retrouver le chemin du dialogue".