Le gouvernement annonce 25 mesures — Prévention santé

Lundi, 26 Mar, 2018

Le gouvernement a dévoilé lundi le volet prévention de sa stratégie santé, avec l'objectif de préserver plusieurs dizaines de milliers de vies chaque année.

Doté de 400 millions d'euros sur cinq ans, ce dispositif se présente sous la forme d'un catalogue de 25 mesures.

Traitements anti-tabac remboursés comme n'importe quel médicament, vaccination antigrippe en pharmacie, dépistage du cancer du col de l'utérus...

Le gouvernement entend par ailleurs "introduire un troisième programme national de dépistage organisé, celui du cancer du col de l'utérus" (les précédents concernaient le cancer du sein et le cancer colorectal). Une expérimentation sur certaines populations s'est déroulée avec succès dans deux régions, Nouvelle-Aquitaine et Auvergne-Rhône-Alpes.

Manuel Neuer, la grande inquiétude allemande
Un discours partagé par son entraîneur du Bayern Munich , Jupp Heynckes , qui est persuadé qu'il fera son retour à temps. En son absence, c'est Marc-André ter Stegen qui prend la relève.

Le preneur d'otages a été tué par les forces de l'ordre — Aude
Seize personnes ont été blessées, selon le président français Emmanuel Macron. Mais la phase de négociation avec l'antenne locale du GIGN a fait long feu.

Regardez l'intégralité de la conférence de presse du procureur François Molins
Après avoir rappelé les faits de la triple attaque, François Molins a déclaré qu'une personne a été placée à garde à vue. Il était fiché S depuis 2014, en raison de sa radicalisation et de ses liens " avec la mouvance salafiste ".

"Toutes les femmes qui n'auront pas fait de frottis pendant trois ans seront amenées à faire un frottis pris en charge à 100% par la Sécurité sociale", a précisé la ministre de la Santé. Certains traitements vont bientôt être disponibles dans les pharmacies de ville, en plus des hôpitaux. Enfin, réaliser au moins une fois par an un bilan de santé pour les personnes handicapées afin de repérer les besoins de soins courants, notamment bucco-dentaires.

Mettre en place dès 2018 un plan de 15 millions d'euros annuels pour financer des programmes de prévention en Ehpad (Etablissements d'hébergement pour personnes âgées dépendantes).

Parmi les autres mesures notables, le plan propose d'agrandir le pictogramme "interdit aux femmes enceintes" sur les bouteilles d'alcool en 2019 et de renforcer le dépistage de l'hépatite C pour éliminer cette maladie à l'horizon 2025. "Il est encore temps de proposer un Plan national alcool", d'après eux, et "son contenu permettra de juger si la prévention reste la priorité annoncée par le président de la République ou si les intérêts du lobby alcoolier prévalent encore". Ces médecins auraient voulu que la formule "l'abus d'alcool est dangereux pour la santé" soit remplacée par "l'alcool nuit à la santé", et que le gouvernement dénonce tous les "messages trompeurs" sur la modération ou l'éducation à boire.

Amine Benyamina, professeur de psychiatrie et d'addictologie université Paris-XI.