Son terrifiant récit du braquage au Ritz — Frédéric Beigbeder

Dimanche, 14 Jan, 2018

"Jai pensé à une attaque terroriste", mais "ce nétait quun hold-up". Frédéric Beigbeder a raconté auFigaro sa soirée un peu spéciale passée au Ritz, le 10 janvier dernier.

Il est 18h mercredi.

Alors que l'écrivain était au bar du palace, un serveur leur intime tout à coup de partir en criant. Une fois remonté au bar, Frédéric Beigbeder ne quitte pas l'établissement sous le choc. Aux environs de 18 heures, ce mercredi, trois individus encagoulés ont fait irruption. Ils ont juste dit: "'Barrez-vous, on ne va pas vous faire de mal. (.) J'ai pensé à une attaque terroriste, car nous étions le lendemain du jour anniversaire de la mort des frères Kouachi". Il explique que lui et son attachée de presse ont eu le réflexe de se dissimuler: "On s'est cachés dans les chiottes, au sous-sol". "Au bout d'une dizaine de minutes, je commençais à blaguer à voix très basse pour détendre l'atmosphère quand nous avons entendu à l'étage des coups de feu en rafale".

Seal slams Oprah Winfrey for this reason
Oprah , even for all her flaws, is quite possibly one of the most powerful women in the industry. For more on Seal's original post, watch the clip below.

Pokémon GO vous fait sortir avec le premier Community Day
Pour continuer de jouer à Pokémon GO , Niantic conseille aux joueurs concernés... de changer de smartphone. Sachant que pendant toute la durée de l'événement, votre XP sera doublée.

Mercato - Real Madrid : Eden Hazard scelle son avenir !
Présent en conférence de presse, ce jeudi à l'occasion d'un match de NBA à Londres, Eden Hazard a clarifié les choses. Pisté par le Real Madrid, Eden Hazard vient de faire une sortie médiatique sur son avenir aux journalistes du Mirror.

"Jai aussitôt pensé à un attentat du type Bataclan". Entre deux claquements de balles, on entendait dans les couloirs la musique de l'hôtel qui diffusait du Frank Sinatra et des mélodies de Noël. "C'était assez surréaliste, on se serait cru dans un film de David Lynch", rapporte l'écrivain prompt à laisser courir son imagination.

Lattachée de presse de Frédéric Beigbeder réussit à envoyer un SMS à son mari journaliste, qui lui répond quil sagit dun braquage. "On a vécu un grand moment de soulagement car ce n'était qu'un hold-up, que les malfaiteurs étaient repartis avec leur butin et que personne n'allait venir se faire exploser". "Je suis sorti en chaussettes pour ne pas faire de bruit et j'ai croisé un homme avec un blouson ciglé 'police' dans le dos qui m'a dit que tout était fini", se remémore-t-il même. La totalité du butin du spectaculaire braquage a été retrouvée jeudi, au lendemain de l'interpellation de trois malfaiteurs restés bloqués dans le palace tandis que deux de leurs complices étaient toujours activement recherchés.