La Chine récupère la boîte noire et deux corps — Pétrolier en feu

Воскресенье, 14 Янв, 2018

Un pétrolier iranien qui était en feu en mer de Chine orientale depuis une collision le 6 janvier avec un navire céréalier chinois a coulé dimanche, rapporte la télévision chinoise.

Le tanker Sanchi, avec 136 000 tonnes d'hydrocarbures légers (condensats) à son bord, a pris feu samedi soir suite à sa collision avec un navire de fret chinois, en mer de Chine.

Les flammes à bord du navire, des conditions météorologiques défavorables - vents violents, hautes vagues - et des vapeurs toxiques ont gêné les opérations visant à éteindre le sinistre et à trouver les 31 membres d'équipage sur 32 portés disparus. Trois corps ont été retrouvés. L'accident s'est produit à environ 300 kilomètres à l'est de Shanghai (est).

Le Sanchi reste en proie à un feu qui dégage une fumée dense, a indiqué jeudi soir le ministère chinois des Transports dans un communiqué.

Читайте также: Iran : Macron défend le "nécessaire respect" de l'accord nucléaire

Le navire a ensuite fait naufrage.

"Il n'y a aucun espoir de retrouver des survivants (.)". D'après Associated Press, le bateau transporte un million de barils de pétrole. Un temps redouté, le risque d'une marée noire est a priori écarté. "La majeure partie est partie dans l'atmosphère, alors il y a moins de conséquences pour l'océan", a déclaré M. Zhang.

Les efforts des secours s'étaient révélés particulièrement difficiles à cause des températures élevées (89 degrés Celsius) à bord du navire iranien, selon He Wanb, spécialiste de la société pétrolière chinoise Huade Petrochemical, cité par CCTV.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог