Jack Lang contre Donald Trump : c'est un "président de merde"

Воскресенье, 14 Янв, 2018

En écoutant la radio, samedi matin, qui revenait sur la sortie de Donald Trump évoquant - pour parler de l'immigration - des "pays de merde", Jack Lang est sorti de ses gonds. "C'est bien moi qui ai fait ça, avec mes pouces", explique-t-il au Parisien, visiblement pas mécontent de ce "cri du coeur". Il aurait ainsi qualifié Haïti, le Salvador et d'autres nations africaines, sans les nommer, de "pays de merde". Des propos qui ont suscité une vague d'indignation partout dans le monde, rappelle LCI.

C'est sur Twitter et Facebook que l'ancien ministre de François Mitterrand a utilisé cette expression, ce samedi, dénonçant un "xénophobe et un raciste maladif".

Читайте также: Le Spartak Moscou se signale (encore) par un comportement raciste — Russie

"Ce qui m'a motivé, c'est d'entendre ce type (Donald Trump) chaque heure, chaque jour, dire n'importe quoi, insulter", a ainsi poursuivi le président de l'Institut du monde arabe (Ima). Des "pays que j'aime", a-t-il précisé. Ce, afin d'afficher d'autant plus son "mépris" à l'encontre de Donald Trump. Selon lui, le président américain dispose tout bonnement d'un "mépris.inqualifiable". Et d'ajouter: "Tous les jours, il déverse du mépris sur les uns, sur les autres". Et de conclure: "C'est indigne de l'Amérique, grand pays de liberté, de grandes aventures d'émancipation".

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог