ENQUÊTE SUR L'ATTAQUE DE BOFFA : 16 personnes interpellées

Воскресенье, 14 Янв, 2018

Une personne a été tuée dimanche à Barkamanao dans la commune de Niaguis (Ziguinchor, sud), à la suite d'un accrochage entre l'armée sénégalaise et des individus armés non identifiés, rapporte l'Agence de presse sénégalaise citant de source sécuritaire. "Ils sont détenus à la Gendarmerie de Ziguinchor", a indiqué à l'APS Abdou Sané, le président de l'Association des jeunes de Toubacouta qui dit avoir fait le tour des familles pour compter le nombre d'interpellations. Une vingtaine de personnes dont une femme est arrêtée tôt ce matin à Toubacouta.

Sur le terrain, contrairement aux jours précédents, aucun tir de l'armée n'a été signalé dimanche dans les environs.

Des jeunes membres d'un comité villageois de surveillance des forêts figurent parmi les personnes interpellées par la gendarmerie.

Читайте также: Acompañantes inician contactos diplomáticos para jornada de diálogo en Dominicana

Les victimes, 14 morts et 7 blessés, avaient été interceptées par plusieurs hommes armés, dans la forêt classée de Bayotte. Ils avaient été forcées à se coucher par terre avant d'être froidement fusillées.

Le Mouvement des forces démocratiques de la Casamance (MFDC, rébellion) a condamné cette tuerie et démenti être derrière cette attaque meurtrière.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог