Une photo de H&M à connotation raciste crée la polémique

Samedi, 13 Jan, 2018

L'affiche montrant l'image d'un petit garçon à la peau noire portant un sweat vert avec l'inscription " Coolest monkey in the jungle " (le singe le plus cool de la jungle) suscite la colère les internautes.

Sous contrat avec H&M depuis un petit moment déjà, The Weeknd a finalement choisi de prendre ses distances avec la marque suédoise.

"Je me suis réveillé ce matin choqué et gêné par cette photo".

Un skieur tué par un sapin en Haute-Savoie — Tempête Eleanor
En plus de cette première victime, selon la sécurité civile, 15 personnes ont été blessées au total, dont quatre grièvement . Trois départements sont en vigilance pour vents violents et pluie-inondation: Savoie (73), Haute-Savoie (74) et Isère (38).

La Française des Jeux retire les numéros prédits par un mentaliste — Loto
Pour un euro de plus, donc trois au total par grille, il est également proposé de participer au tirage du Joker+. Résultat, à partir du 46ème joueur, jouer cette combinaison devient impossible.

3 soldats français blessés dans un attentat — Mali
Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 12/01/2018 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Depuis le début de cette mission, il y a cinq ans, 18 militaires français ont été tués dans le pays.

Parmi les vives désapprobations, on peut aussi citer celle du chanteur canadien The Weeknd qui a fait part de son malaise et décidé de ne plus collaborer avec le groupe H&M. ". La réaction d'H&M a été la suivante: elle a retiré l'image jugée raciste, et l'a remplacée par une autre où seul le sweet shirt apparaît". Le sweat-shirt était alors encore disponible à la vente. Nous, qui travaillons à H&M, ne pouvons qu'approuver. "Nous comprenons que beaucoup de personnes soient dérangées par la photo du sweat de l'enfant". Nous sommes profondément désolés que la photo a été prise en charge, et nous regrettons également l'impression. Cela ne fait aucun doute. La marque a ensuite présenté ses excuses à " quiconque ait pu être offensé ", après avoir été contactée par Europe 1.

C'est la jeune femme qui a alerté l'opinion publique sur cette photo "raciste" dimanche, son tweet a depuis été repris plus de 13.000 fois sur le réseau social à l'oiseau bleu. Nous, Afro-Américains, devrons toujours casser des barrières et travailler plus pour prouver notre valeur, mais sachez que c'est ce que nous aimons, parce que les récompenses en fin de course sont belles!