Meurtre à coups de canne à la maison de retraite — Deux-Sèvres

Samedi, 13 Jan, 2018

Un homme de 91 ans a tué à coups de canne une de ses voisines de chambre d'un Ehpad (établissement d'hébergement pour personnes âgées dépendantes) dans la nuit du mardi 2 au mercredi 3 janvier.

Le drame a été découvert par le personnel de la maison de retraite mercredi vers 01H30, alors que le vieillard venait de tuer une femme de 84 ans, en fin de vie, et commençait à s'en prendre à une autre pensionnaire, âgée de 86 ans, qui a été hospitalisée. D'après les premiers éléments de l'enquête, il semblerait que le nonagénaire ait été pris "d'un coup de folie ".

Pourtant, selon le directeur de l'Ehpad interrogé par France Bleu, le personnel était en nombre suffisant cette nuit-là pour assurer la surveillance et les soins des 90 résidents que compte l'établissement.

Diffusion d'images violentes de l'EI : Gilbert Collard mis en examen
Gilbert Collard a "le plaisir et l'honneur" de vous faire savoir qu'il est mis en examen. Mais protégés par leur immunité parlementaire, les poursuites avaient été abandonnées.

Deux Corées: un défilé et une équipe en commun?
La Corée du Sud a proposé, ce vendredi, des options concrètes à sa voisine du Nord pour la cérémonie d'ouverture à Pyeongchang. Par ailleurs, le président du CIO, Thomas Bach, s'est réjoui de cette décision de la Corée du Nord .

Lacrimosa of Dana annoncé sur Nintendo Switch — Ys VIII
Parce qu'il n'y a pas que Final Fantasy et Dragon Quest dans la vie, Ys est une série de JRPG débutée en 1987. En parallèle de ça, Adol fait des rêves récurrents concernant une jeune fille aux cheveux bleus, Dana .

L'auteur des faits a été interné dans un établissement spécialisé en raison de son état psychologique.

Le parquet de Niort s'est dessaisi au profit de celui de Poitiers qui a ouvert une information judiciaire pour "homicide volontaire et tentative d'homicide volontaire sur personnes vulnérables".

Il y a un an, un drame similaire s'était produit dans une maison de retraite, à Agen. Elle avait alors immédiatement été admise dans un service psychiatrique. La victime, elle, n'avait pas survécu à ses blessures.