Laetitia Casta : "Après, ça va être quoi, 'balance ta salope?'"

Samedi, 13 Jan, 2018

Un avis qui fait écho à la tribune du Monde, désapprouvant un certain féminisme qui exprimerait aussi cette "haine des hommes". Ce jeudi, la mannequin et comédienne Laetitia Casta s'est à son tour prononcée sur le sujet.

Dans un entretien avec le journal Corse Matin, Laetitia Casta a expliqué pourquoi elle ne soutenait pas le mouvement #balancetonporc sur les réseaux sociaux.

Peu touchée par l'emballement médiatique autour de l'affaire Weinstein, elle préfère un autre discours: "Lorsque je vois des femmes battues à mort et qu'on n'en parle pas beaucoup, c'est ça qui me choque vraiment". Visiblement agacée par l'affaire Weinstein et le déferlement de récits, l'ancien top confie: "On va parler des actrices hollywoodiennes comme des victimes, oui mais alors parlons de toutes les victimes". Mais aussi des héroïnes.

Euro : retard à l'allumage interdit pour les Bleus
Après un bon début de match, les Français ont longtemps buté sur la défense norvégienne. Dans la foulée, la France est revenue à 23-24 à l'entame du dernier quart d'heure.

Prolongation en vue pour Rolando — OM
Prolonger? J'ai eu une petite conversation avec le coach, on a tout le temps de penser à ça", a-t-il déclaré, énigmatique. Je suis très positif et je ne pense pas aux mauvaises choses. "Mon avenir pour le moment, c'est notre prochain match".

Lourdes : un enfant de 9 ans décède des suites de la grippe
Alors que ses parents le gardaient chez eux depuis le début de la semaine, l'état du petit Kylian s'est brusquement aggravé jeudi. L'enfant a été conduit par sa famille aux urgences de l'hôpital de Lourdes alors que son état s'était soudainement dégradé.

Après cette prise de distance, nos confrères de Corse-Matin ont demandé à Laetita Casta si elle pourrait être, comme Catherine Deneuve ou Elisabeth Levy, une signataire de la tribune du Monde sur "la liberté d'importuner". "Après, ça va être quoi, "balance ta salope"?", s'interroge la comédienne. On est assez grande pour dire aussi ce qu'on veut!", poursuit Laetitia Casta, en ajoutant: "Je ne me considère pas comme une féministe mais comme une femme.

La femme de Louis Garrel a estimé: "Je ne suis pas d'accord avec cette idée de #BalanceTonPorc". Ce n'est pas dans l'agressivité que l'on va faire avancer les choses, ce n'est pas dans la haine de l'homme, explique-t-elle pour commencer. "[.] On est responsables de nous-même".

"Je ne me considère pas comme une féministe mais comme une femme", précise l'un des visages de la campagne Saint Laurent printemps 2018. "Parlons de tout et je suis d'accord!", affirme-t-elle sans détour.