Bakambu va devenir le joueur africain le plus cher de l'histoire

Samedi, 13 Jan, 2018

Le transfert de l'international congolais, Cédric Bakambu, au club chinois Beijing Guoan, va coûter 74 millions d'euros, faisant ainsi de lui le joueur africain le plus cher de l'histoire. L'opération permet donc à Bakambu d'enfiler le costume de joueur africain le plus cher de l'histoire du foot, mais aussi de toucher un chèque annuel de 18 millions d'euros brut.

Après avoir satisfait à la traditionnelle visite médicale, l'attaquant congolais, toujours lié à Villarreal, est dans l'attente de l'officialisation de son transfert. Le club de l'Empire du milieu a payé la clause libératoire du joueur élevée à 40 M€, ce n'est pas tout. Et pour l'attirer, ce club chinois a dû casser sa tirelire.

Facebook recentre son fil d'actualité sur la famille et les amis
Les Pages qui publient des posts ne suscitant que très peu de réactions sont susceptibles d'être très fortement impactées par cette mise à jour.

Lacrimosa of Dana annoncé sur Nintendo Switch — Ys VIII
Parce qu'il n'y a pas que Final Fantasy et Dragon Quest dans la vie, Ys est une série de JRPG débutée en 1987. En parallèle de ça, Adol fait des rêves récurrents concernant une jeune fille aux cheveux bleus, Dana .

Neymar sa décision est un pas en arrière
Interrogé par Zico, au cours d'un programme diffusé sur Youtube, Ronaldo , la légende du football brésilien, a jugé le transfert de Neymar au Paris SG. " Il est maintenant au PSG, mais je pense que sa décision est sportivement un pas en arrière".

L'équipe s'est cependant fait contrer au dernier moment par une offre de 70 millions d'euros du Guangzhou Evergrande, d'après le Quotidien de la jeunesse de Pékin. Si à cela on ajoute les 18M€ par saison (il a signé un contrat de 4 ans) que touchera le natif de Vitry-sur-Seine, la note finale pourrait s'élever à 146 millions d'euros.

En début de semaine, la Fédération chinoise s'est inquiétée de la flambée des prix qui est partie pour se poursuivre sur le marché des transferts malgré les règles mises en place.