Avec la scission de Puma, Kering devient un pure player du luxe

Samedi, 13 Jan, 2018

Kering a annonce hier soir, jeudi 11 janvier 2018, son intention de céder la majorité de Puma - environ 70% - à ses actionnaires afin de se consacrer entièrement sur le luxe.

Ce projet permettra également de porter le flottant de Puma à 55%, relève Kering.

"Ce projet permettrait à Kering de renforcer son statut de pure player du luxe, avec un niveau de profitabilité accru, positionnant le groupe parmi les meilleurs de son secteur", a souligné le groupe français. Aujourd'hui actionnaire à 86,3 % du grand équipementier sportif, Kering va considérablement alléger sa position.

Kering détient une vingtaine de marques de luxe mondialement connues comme Gucci mais aussi Bottega Veneta, Yves Saint Laurent, ou Balenciaga.

Kering recentré sur le luxe "a pour ambition de continuer à faire croître et à développer l'ensemble de ses maisons de luxe dans la couture, la maroquinerie, la joaillerie et l'horlogerie en s'appuyant sur sa génération de cash-flow élevée et sa situation financière solide", poursuit le groupe.

La Française des Jeux retire les numéros prédits par un mentaliste — Loto
Pour un euro de plus, donc trois au total par grille, il est également proposé de participer au tirage du Joker+. Résultat, à partir du 46ème joueur, jouer cette combinaison devient impossible.

Sanchez move in January not ruled out
And Wenger believes the recent huge hike in transfer fees increases the likelihood of players running down their contracts. Malcom also possesses electric pace which would help him to quickly settle to the frantic nature of the Premier League.

Attentat Copernic: non-lieu en faveur du suspect Hassan Diab
Quant aux portraits-robots, un autre suspect, qui lui n'a jamais été poursuivi, leur "ressemble au moins autant, sinon plus". Ce dernier a d'ailleurs toujours assuré qu'il était à Beyrouth au moment des faits pour passer ses examens à la faculté.

A la Bourse à Francfort, l'action Puma a clôturé en recul de 4,38%, le titre réagissant à l'information de Reuters.

Puma a en effet réalisé de très bonnes ventes au T3, faisant état d'une hausse de 17% de son chiffre d'affaires global, à 1,122 milliard d'euros.

Kering a cédé 0,99% à Paris.

Kering a pris un conseiller, a ajouté cette source, tandis qu'une deuxième a déclaré qu'une scission de Puma était évoquée de longue date par la maison mère.

Malgré son changement de stratégie opéré en 2013, sous l'impulsion d'un nouveau patron, l'ex-footballeur Björn Gulden, la marque Puma n'est pas arrivée à rattraper les leaders du marché des équipements sportifs Nike et Adidas.