Pétrole : Le Brent frôle les 68 dollars

Vendredi, 12 Jan, 2018

Ce soir, le prix du baril de WTI américain affichait un gain hebdomadaire de 2,3% à 61,8 dollars. Sur le New York Mercantile Exchange (Nymex), le baril de "light sweet crude" (WTI) pour le contrat de février prenait 43 cents à 62,06 dollars.

Le pétrole coté à New York et à Londres a inscrit mercredi à la clôture un nouveau plus haut depuis la mi-décembre 2014, porté par une baisse des stocks américains de brut de 4,9 millions de barils. Les stocks de produits distillés (fioul de chauffage, etc.) ont avancé de 8,5 millions de barils alors que les analystes anticipaient une hausse de seulement 500.000 barils.

"La perception sélective" du marché selon ces analystes a notamment poussé les investisseurs à ignorer totalement les prévisions de production américaine à horizon deux ans publiées mardi par l'Agence américaine d'information sur l'Energie (EIA).

Alors que les tensions géopolitiques vont bon train au Moyen Orient et que l'Opep comme la Russie "retiennent" la production mondiale d'or noir, les nouvelles des Etats-Unis et de leurs pétroles de schiste ont été suivies de près.

Oslo suspend ses exportations d'armes aux Émirats
Notons que les Emirats ont rejoint la coalition arabe, menée par l'Arabie Saoudite, qui combat les milices houthis au Yémen . La Norvège avait, en 2016, exporté pour près de 10 millions de dollars d'armement aux Emirats arabes unis .

Super Mario Odyssey recevra en février un mode de jeu gratuit le
Une fois la mise à jour téléchargée et la quête principale terminée, le mode " Ballon World " est disponible. Le tout sera disponible courant février sur Nintendo Switch.

Conforama brade 17% de ses parts dans Showroomprivé à Carrefour
Showroomprivé a réalisé en 2016 un chiffre d'affaires de 540 M€ (+ 22%) pour un volume d'affaires global de 750 M€. Carrefour détiendra 16,86% du capital et 13,67% des droits de vote.

L'Organisation des pays exportateurs de pétrole (OPEP) et ses partenaires sont quant à eux tenus par un accord de réduction de la production dans le but de faire remonter les prix.

"La réaction des producteurs américains est inéluctable, et le nombre de puits actifs va augmenter en février et mars pour répondre aux prix plus élevés atteints en décembre et janvier", ont prévenu les analystes de Natixis.

"Le marché est de plus en plus convaincu que Donald Trump va renouveler l'accord dans la mesure où ses conseillers le lui recommandent, mais juste au cas où, les investisseurs se préparent à une éventuelle baisse de l'offre de pétrole sur le marché mondial", a souligné M. Kilduff. La croissance devrait encore être forte aux Etats-Unis avec l'essor des pétroles non-conventionnels.