Jean Noel Abehi condamné à 10 ans de prison — Côte d'Ivoire

Vendredi, 12 Jan, 2018

Le commandant Abéhi été reconnu coupable de complot contre l'autorité de l'Etat, tandis que les trois autres prévenus ont été condamnés pour complot contre l'autorité de l'Etat et tentative d'attentat contre l'autorité de l'Etat. "Abéhi a participé aux réunions pour déstabiliser le régime d'Abidjan".

Dans un enregistrement projeté lundi à l'audience de la cour d'assises, on voit clairement le commandant Abéhi, en tenue militaire, béret rouge sur la tête, dire: "Je me déclare à l'instant chef de l'exécutif" et "je dissous les institutions" du pays. En revanche, elle a retenu dix ans de prison à l'encontre du commandant Jean-Noël Abéhi et du maréchal des logis Félix Kla, ainsi que de deux autres co-accusés, un gendarme et un policier.

"On leur reproche de s'être rencontrés à divers endroits d'Abidjan et d'avoir décidé de renverser les autorités du pays ".

Catherine Deneuve défend la "liberté d'importuner" : l'actrice lynchée sur Twitter
Interrogée sur son adhésion plutôt à Catherine Deneuve ou à Caroline De Haas , la secrétaire d'Etat a appelé à "sortir des questions de personnes".

La taxe d'habitation bientôt remplacée par un autre impôt "plus juste" ?
Mais Jacqueline Gourault , ministre auprès du ministre de l'Intérieur, s'occupe plus globalement des collectivités territoriales. Bon camarade, le ministre a toutefois estimé que sa collègue Jacqueline Gourault avait été sans doute "mal comprise".

Marseille : un mort dans une fusillade à la kalachnikov
Une fusillade a fait un mort et un blessé jeudi soir dans le centre ville de Marseille , a-t-on appris de source policière. Dans un bar, il n'a pas directement vu la scène, mais a été prévenu par sa campagne travaillant au SAMU.

Jean-Noël Abéhi qui purge depuis 2015 une peine de prison pour désertion à la Maison d'arrêt militaire d'Abidjan (MAMA), est poursuivi ainsi que les autres détenus pour avoir mené le 23 décembre 2012 une attaque contre le camp de gendarmerie d'Agban, le plus grand de la Côte d'Ivoire. "Bien avant, Me Sounkalo Coulibaly de la partie civile avait suggéré la même sentence pour les mis en cause de cette affaire".

Une décision de justice en faveur de l'ex-commandant du Groupement des engins blindés (Geb), car quelques heures avant, l'avocat général, Souleymane Koné, avait réclamé, lors de son réquisitoire, la prison à vie pour l'ancien patron du Geb.