Créteil : un agent de la RATP meurt écrasé entre deux bus

Vendredi, 12 Jan, 2018

Jeudi 11, un chauffeur de bus de la régie autonome des transports parisiens est mort écrasé lors d'une inspection de son véhicule pour lequel il suspectait une anomalie dans le freinage. Le chauffeur, âgé de 48 ans, et employé depuis dix ans à la RATP s'apprêtait à débuter son service. Quand il est redescendu, le bus a avancé et il a été écrasé entre les 2 véhicules. Le bus s'est mis à avancer lorsqu'il en est descendu.

Les directeurs des Départements Bus et Maintenance Bus se sont immédiatement rendus sur les lieux pour accompagner les collègues du conducteur, qui ont reçu le soutien d'une cellule psychologique.

Serena Williams a échappé au pire, après son accouchement
Justement, la tenniswoman se confie sur la naissance de son premier enfant, dans les pages intérieures du " Vogue ". Si tout va bien aujourd'hui pour la championne qui reprend sa carrière , l'accouchement a été compliqué.

Quand le Pentagone suggère d'achever les jihadistes à coups de pelle
Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Rugby : Bernard Laporte éclaboussé par un nouveau scandale ?
Ce jeudi, le quotidien évoque une nouvelle affaire dans laquelle le président de la Fédération Française de Rugby est impliqué. Je ne comprends pas. "Ils (les témoins, ndlr) doivent se tromper de personne", a-t-il assuré.

La direction générale de la RATP, et sa présidente-directrice générale Catherine Guillouard font part de leur " très vive émotion " et de leur " solidarité " envers la famille de la victime. Les perturbations sur la ligne ont été faibles puisque les conducteurs trop choqués pour rouler ont été remplacés par des renforts dans ce dépôt d'où partent le TVM, la ligne 383 ou le tramway T7. Le délégué CGT de la RATP Fabien Cormier dénonce auprès du journal "un manque de moyens criant sur la ligne du TVM (trans-Val-de-Marne)" et "une grosse pression sur les machinistes". Une enquête en interne a été ouverte pour déterminer les circonstances de ce drame.