Un correctif Windows pour Spectre risque d'endommager des PC AMD

Среда, 10 Янв, 2018

Suite à la divulgation de Meltdown et de Spectre, Microsoft a publié plusieurs correctifs la semaine dernière, classés comme " Importants ".

En effet, Microsoft a découvert que le patch correctif avait la mauvaise habitude de provoquer des BSOD (Blue Screen of Death) sur certaines machines équipées d'antivirus tiers. Le chercheur relève que les éditeurs de solutions antivirus utilisent des techniques de contournement de la protection PatchGuard introduites pour les éditions x64 de Windows. Microsoft a donc pris la décision de ne pas livrer le patch du 3 janvier contenant les correctifs pour Spectre et Meltdown sur les machines disposant des antivirus posant des problèmes.

En réponse aux réclamations des utilisateurs, Microsoft a annoncé qu'une réinstallation complète du système résoudra ce problème. Si vous cherchiez un usage très concret des données de télémétrie collectées par Windows 10, n'allez pas plus loin. Le recours à ces "system calls " lié à la mémoire du kernel Windows est une source de conflit entre Microsoft et l'industrie des éditeurs antivirus depuis un certain temps déjà: les éditeurs réclament le droit d'accéder à certaines fonctionnalités de Windows tandis que l'éditeur du système d'exploitation cherche de plus en plus à sécuriser lui-même son système sans forcement se reposer entièrement sur l'écosystème d'éditeurs tiers qui prospéraient sur ce créneau depuis des années. Dès la mise à jour, de nombreux propriétaires d'un ordinateur avec un processeur AMD Athlon ou AMD Sempron sont venus se plaindre sur les forums d'aide (lien en anglais) qu'ils n'arrivaient plus à passer l'écran de chargement.

Читайте также: La fiancée du prince Harry disparaît des réseaux sociaux — Meghan Markle

Microsoft a également interrompu le déploiement de patches pour certains systèmes AMD, suite à des problèmes avec certains systèmes après installation. Certains requièrent que les possesseurs dordinateurs procèdent à une mise à jour manuelle de leurs clés de registre.

Microsoft travaille avec AMD pour une résolution du problème. Des rapports d'utilisateurs ont fait état d'un blocage au démarrage après l'application de la mise à jour. Le correctif doit évidemment être appliqué pour des raisons de sécurité, mais cela n'est pas sans risque pour les machines.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог