UFC-Que Choisir assigne en justice la Fnac et Amazon

Mercredi, 10 Jan, 2018

Face à l'absence de réactions de ces sites ou d'avancées significatives, l'association les attaque sur les fondements de pratiques commerciales trompeuses et en cessation d'agissements illicites. Mettant en avant "la nature des données", leur "nombre incommensurable", leur "diversité" ainsi que leur "caractère sensible", l'UFC souligne que les informations relatives aux données personnelles nécessitent "une communication au consommateur avant la conclusion du contrat, en tant que caractéristiques essentielles d'un tel produit". Et ni la Fnac ni Amazon ne peuvent se retrancher derrière le fait qu'ils ne sont que des distributeurs, selon l'association, qui met en avant la jurisprudence. "L'Association a mis en demeure 10 sites de commerce en ligne au mois de juillet dernier".

Clairement, ce sont les fiches produits qui posent problème.

Aulas veut recruter en janvier... mais pour cet été — OL
On a une équipe qui n'a pas démérité, qui a fourni des performances de qualité, avec beaucoup de jeunes qui pointent le nez. Une belle première partie du cru 2017-2018 donc pour les joueurs de Bruno Genesio .

Une effigie en carton pour ne pas répondre aux journalistes — Thaïlande
Amateur de plaisanteries, le Premier ministre thaïlandais n'a pas souhaité aux questions des journalistes le 9 janvier. La journée des enfants approche et il montre qu'il a le cerveau d'un gamin", s'amusait un internaute.

Sa fillette Annily dévoile son minois sur Instagram — Alizée
Sur celui-ci, elle est apparue dans son salon alors qu'elle tenait une guitare entre ses mains. "Elle est super. Mais ce n'est pas la première fois que l'adolescente fait ses débuts sur le réseau social.

En particulier, l'UFC-Que Choisir énumère un défaut d'information pouvant concerner l'interopérabilité d'un appareil, son protocole de communication, voire l'identité du fabricant. UFC Que Choisir a choisi la Fnac et Amazon, les deux plates-formes qui vendent le plus d'objets connectés, pour faire entendre la voix du consommateur. A l'issue de cette procédure, l'association envisage d'en engager d'autres sur le même fondement, selon Mme Masserat.