Rachat des chaussures André : l'Isérois Spartoo s'engage à reprendre tous les employés

Mercredi, 10 Jan, 2018

Spartoo s'est également engagé à reprendre tous les magasins, sauf un dans le XVIe arrondissement de Paris, a-t-il été annoncé aux organisations lors d'un comité central d'entreprise André mardi matin. Créé en 1896, André (Vivarte) compte environ 120 boutiques et emploie, de source syndicale, environ 700 salariés. De son côté, Spartoo, fondé en 2006 à Grenoble, a ouvert son premier magasin physique en 2015.

Patrick Puy, le PDG de Vivarte, avait indiqué qu'il dévoilerait les noms des repreneurs d'André et de Naf Naf cette semaine.

UFC-Que Choisir assigne en justice la Fnac et Amazon
A l'issue de cette procédure, l'association envisage d'en engager d'autres sur le même fondement, selon Mme Masserat. Clairement, ce sont les fiches produits qui posent problème.

Un véritable plébiscite pour Josuha Guilavogui — Mercato OM
Mais les Bianconeri ont l'air d'avoir envie de le " conserver " au moins jusqu'à la fin de cet exercice. En coulisses, " beaucoup de joueurs " ont été proposés à l'Olympique de Marseille.

Dragon Ball FighterZ : on connait le casting de la bêta
Comme vous pouvez le constater, Dragon Ball FighterZ ne demandera pas une grosse configuration pour faire tourner le titre en condition minimum et recommandé.

Spartoo a annoncé le 9 janvier qu'il reprenait pour l'instant " l'effectif total de la société André ". "Mais pendant combien de temps, c'est ça le souci, on n'a pas d'engagement". "Nous gardons l'ancienne [enseigne] André", a assuré Farid Elhairy (CFDT), une information que confirment les deux groupes, qui soulignent que ce "projet permettrait de maintenir l'enseigne André", dont les magasins serviront de "point de +click and collect+ pour les clients du groupe Spartoo". "A court terme, on aimerait bien savoir s'il ne va pas fermer quelques magasins, sur 2018 ou 2019", s'est-il inquiété. Dans ce nouveau schéma censé redresser l'activité du groupe, plusieurs enseignes n'ont plus leur place: c'est le cas des vêtements Naf Naf, des chaussures Besson, et d'André. La procédure d'information devrait avoir lieu le 17 janvier, en présence du PDG de Spartoo, Boris Saragaglia, selon la CGT. Selon un représentant CFTC, la question n'est pas tranchée encore.

Le groupe, connu pour ses marques La Halle, Minelli, San Marina ou encore Caroll, est en restructuration et s'est engagé dans un plan de cessions. Toutefois, le travail de fond réalisé dans la structure de l'entreprise et auprès des salariés a permis de réduire les pertes de moitié et de dégager un excédent brut d'exploitation en progression, une première en six ans. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP.