Michel Drucker revient sur le soir où il a fondu en larmes

Mercredi, 10 Jan, 2018

C'est une séquence qui avait grandement suscité l'émotion.

Le 6 Décembre dernier, le présentateur Michel Drucker avait ému la France avec son hommage dédié à Johnny Halliday.

Affirmant ne pas avoir été "surpris" par le décès du rockeur qui s'est éteint des suites d'un cancer - "On savait que Johnny était très, très mal" -, Michel Drucker a choisi de faire cette émission "sans prompteur, sans oreillette ni public", pour évoquer "son Johnny à lui", parce que "tout avait été dit dans la journée".

Individuelle de Ruhpolding (H) : Une victoire et un demi-globe pour Fourcade
Le tricolore a été le plus fort en devançant son principal rival Johannes Boe qui termine troisième à plus d'une minute.

Unai Emery encense Giovani Lo Celso — PSG
Et Lo Celso n'est pas le dernier à coller au discours d'un coach qui le fait de plus en plus jouer. Il n'était pas dans le groupe, puis dedans, puis il a joué 5 minutes, puis 10.

Les vélos verts Gobee bike quittent Reims
Dans toutes ces villes, Gobee bike a envoyé un e-mail à ses clients justifiant l'arrêt de son service. Les utilisateurs seront remboursés de la caution de 15 euros qu'ils ont été obligés de fournir.

Invité sur le plateau de "Touche pas à mon poste" lundi, le présentateur est revenu sur ce moment difficile. Je suis resté deux heures et demie et je sentais la fin de l'émission arriver. On a eu vingt ans ensemble, on s'est demandé ce qu'on deviendrait. C'était pour citer Ferrat, et 'Nous nous reverrons un jour ou l'autre'. "Ils m'ont dit que quand l'émission s'est terminée, ils étaient très émus", a expliqué Michel Drucker. "J'avais même pensé lui dire: 'Salue Coluche et Gainsbourg pour moi' et ce n'est pas sorti", a-t-il poursuivi. Et quand elle s'est terminée, j'étais un peu choqué car j'ai vu qu'il y avait des cadreurs qui avaient la larme à l'œil et la maquilleuse qui pleurait.

Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste sur C8, Michel Drucker est revenu avec émotion sur le jour de l'annonce du décès de Johnny Hallyday et cette " jeunesse qui s'en va " quelques jours après le décès de France Gall.

Quand je suis rentré à 00h30 chez moi, j'ai vu 250 textos et 150 messages venus de tous les horizons. Mais c'est vrai que c'est la première fois que ça m'arrive. À la fin de l'émission spéciale qu'il présentait en hommage au chanteur, il avait lancé, en larmes: "On se reverra, salut mon pote".