Les vélos verts Gobee bike quittent Reims

Среда, 10 Янв, 2018

En cause, le vandalisme qui vient ébranler ce système.

Les vélos verts de Gobee.bike auront fait un passage éclair à Lille et Reims. Cela sonne comme un coup de tonnerre car Gobee était le premier opérateur à proposer ce service en France. "Leur façon de faire est très particulière d'autant plus que début décembre, un mois après leur arrivée, ils nous avaient dit être très satisfaits". Dans l'application Gobee.bike, on pouvait voir tous les vélos disponibles autour de soi, puisqu'ils étaient tous dotés d'une puce GPS.

Dans toutes ces villes, Gobee bike a envoyé un e-mail à ses clients justifiant l'arrêt de son service.

Читайте также: Un incendie mineur force l'Hôtel de Glace à fermer deux jours

Le service de partage de vélos, quelque part entre Uber et les Vélib', facturé 50 centimes, n'aura donc tenu que trois mois à Reims et Lille, un peu plus longtemps à Bruxelles où il était arrivé l'été dernier, avant son lancement dans les deux agglomérations françaises le 5 octobre.

La société de location de vélos Gobee.bike a annoncé mardi, dans un communiqué envoyé à ses abonnés, le retrait de ses vélos dans les villes de Reims (Marne) et Lille (Nord), à cause des dégradations subies.Des vélos Gobee.bike au sol, à Paris, le 21 novembre 2017. "Nous ne pouvons plus supporter ni le coût financier, ni le coût moral des réparations". Selles volées, rayons voilés, cadenas endommagés, vélos vendus sur Le bon coin ou retrouvés dans le canal. les déprédations concernant les bicyclettes sont innombrables. Les utilisateurs seront remboursés de la caution de 15 euros qu'ils ont été obligés de fournir.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог