L'Alliance va investir 1 milliard de dollars dans les mobilités

Mercredi, 10 Jan, 2018

"La nouvelle entité a vocation à devenir un partenaire majeur pour les startups et les investisseurs et un acteur-clé de l'écosystème du capital-risque".

À eux trois, Renault, Nissan et Mitsubishi vont investir plus de 50 milliards de dollars en R&D dans les six années à venir pour concevoir notamment les véhicules électriques promis dans le cadre de l'Alliance 2022.

Baptisé Alliance Ventures, ce fonds sera abondé par les trois partenaires de la façon suivante: Renault et Nissan y contribueront à hauteur de 40 % chacun et Mitsubishi apportera les 20 % restants.

Autopartage, conduite autonome, électrification, connectivité, tous ces champs d'action seront couverts par ce fonds qui devrait permettre au premier groupe automobile mondial de devenir le propriétaire du "principal fonds de capital-risque" dans le secteur automobile.

CDL. Amiens-PSG: quelle équipe au coup d'envoi ?
Du côté d'Amiens , Christophe Pélissier peut à nouveau compter sur Gaël Kakuta, Bongani Zungu et Prince-Désir Gouano. En revanche, Layvin Kurzawa et Julian Draxler devraient, eux, tenir leur place.

Il a neigé sur le Sahara — Incroyable mais vrai
Aïn Sefra se situe en Algérie , à quelques kilomètres à vol d'oiseau au nord-est de Figuig. De la neige est tombée aux portes du Sahara algérien, dimanche matin.

Razer tente l'expérience de transformer son smartphone en ordinateur portable — Project Linda
Le Razer Phone et les ordinateurs Razer répondent ainsi à ce besoin. " - Mian-Liang Tan, cofondateur et CEO de Razer ". Il va falloir attendre quelques semaines voir mois pour avoir de plus ample informations sur ce merveilleux produit!

La première opération est un investissement stratégique dans Ionic Materials, entreprise américaine développant des matériaux pour batteries sans cobalt.

Un investissement de 200 millions de dollars est au programme en 2018.

L'industrie automobile est en pleine mutation, avec la fin annoncée du moteur thermique au profit de la technologie électrique et l'avènement des véhicules autonomes et connectés, et les constructeurs traditionnels multiplient les initiatives pour rester dans la course face à la concurrence de nombreux acteurs venus des secteurs de l'électronique et de l'informatique. Des experts en capital-risque seront recrutés pour développer la plateforme sur les sites stratégiques: la Silicon Valley, Paris, Yokohama et Beijing - près des centres de technologie et de recherche des membres de l'Alliance, et des zones à fort potentiel d'innovation. Un virage que l'alliance Renault-Nissan-Mitsubishi se devra de bien négocier si elle compte tirer son épingle du jeu et, pour y arriver, la réussite du plan Alliance 2022 sera déterminante.

12 modèles 100 % électriques Le plan stratégique de l'Alliance vise à doubler le montant des synergies annuelles entre Renault, Nissan et Mitsubishi Motors, jusqu'à atteindre 10 milliards d'euros fin 2022. Les décisions d'investissement seront prises par un comité d'investissement dédié qui suivra également les performances de ceux-ci. Les start-up qu'elle financera pourront ainsi alimenter les dix marques du groupe en innovations technologiques.