La Banque Mondiale donne une bonne note à la politique économique d'Ouyahia

Среда, 10 Янв, 2018

Le taux de croissance du Produit intérieur brut réel (PIB réel) de l'Algérie devrait s'établir à 3,6% en 2018, selon les dernières estimations de la Banque Mondiale (BM) publiées dans son dernier rapport sur les perspectives économiques mondiales. Une bonne nouvelle pour le pays et plus particulièrement pour le premier ministre Ahmed Ouyahia qui a été sévèrement critiqué pour sa politique économique restrictive. La BM revoit ainsi ses chiffres à la hausse pour la croissance économique de l'Algérie, l'institution prévoyant en juin 2017 que celle-ci s'établirait à 2,6% en 2018.

Le rapport semestriel de la Banque mondiale estime que 2018 pourrait bien être la première année depuis la crise financière où "l'économie mondiale tournera à plein régime" avec une croissance moyenne de 3,1%.

Читайте также: L'abrogation d'un programme pour les sans papiers bloquée aux Etats-Unis

Les prévisions pour 2020 de la Banque demeurent au même niveau à 1,8%.

Le rapport de la BM note que de nombreux pays exportateurs de pétrole à l'instar de l'Algérie, l'Arabie Saoudite ou la Russie ont entrepris des mesures pour " consolider leur budget et rééquilibrer les recettes et les dépenses " suite à la chute des prix de pétrole.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог