Un mort lors de nouveaux troubles sociaux en Tunisie

Mardi, 09 Jan, 2018

Selon le porte-parole du ministère tunisien de l'Intérieur, Khalifa Chebani, les manifestations survenues dans la nuit de lundi à mardi ont été marquées par l'assaut donné contre le commissariat de police à "Batan", à l'ouest de Tunis, par des jeunes qui ont mis le feu aux bureaux.

Des dizaines de personnes ont été arrêtées et plusieurs bâtiments publics endommagés lors de ces heurts, selon le ministère de l'Intérieur.

" (Lundi) soir, nous n'avons pas vu des protestations mais des gens qui cassent, volent et agressent les Tunisiens", a affirmé le Premier ministre tunisien Youssef Chahed sur les ondes de la radio privée Mosaïque FM.

Plusieurs autres villes tunisiennes ont également été le théâtre de heurts nocturnes qui interviennent alors que de vives revendications sociales se font entendre en Tunisie, notamment contre des mesures d'austérité prévues par le gouvernement. Un appel à manifester mardi à partir de midi (11H00 GMT) dans le centre de Tunis a été lancé par plusieurs organisations.

À l'origine de cette vague de contestation, l'adoption de la loi de finances 2018 à une nette majorité par le parlement tunisien en décembre dernier. Il a toutefois précisé que le gouvernement "s'est engagé à ne pas augmenter les produits de première nécessité, les taxes ne touchent en rien le panier des produits alimentaires car ils sont hors champ TVA". "Parmi les acquis de la démocratie il y a la possibilité de manifester, mais on a aussi l'obligation de travailler pour une économie tunisienne saine où cette croissance qui a pointé le bout du nez en 2017 se consolide davantage pour qu'elle soit créatrice d'emplois ".

Angela Merkel "optimiste" pour sortir l'Allemagne de l'impasse
Martin Schulz a assuré dimanche ne "pas tracer de lignes rouges" dans les négociations et se vouloir "constructif". Du coup, ses dirigeants multiplient les exigences pour durcir la politique d'accueil des demandeurs d'asile.

Nkoudou file chez les Clarets (Officiel) — Mercato
Il est parti pour Marseille en 2015, inscrivant 10 buts en 41 matches pour l'OM avant son départ pour l'Angleterre. A ce niveau, il s'agirait d'un prêt avec option d'achat.

Le chausseur André en passe d'être cédé à Spartoo
La procédure d'information devrait avoir lieu le 17 janvier, en présence du PDG de Spartoo, Boris Saragaglia, selon la CGT. Vivarté possède deux entrepôts à Issoudun et à Montierchaume dans l'Indre comptant près de 700 salariés.

Toujours selon le porte-parole du ministère de l'Intérieur, le garage de la mairie de Kasserine a aussi été attaqué et 34 motos ont été dérobées, alors que des auxiliaires de sécurité ont été caillassés, blessant un agent et le directeur régional de la sécurité nationale.

Les forces de sécurité font usage de gaz lacrymogènes pour disperser les foules, qui répliquent par des jets de pierres.

La ville de Kairouan (centre) a, de son côté, été touchée par les manifestations auxquelles ont pris part les populations de la ville de "Oueslatiya" qui ont fermé la route reliant les régions de Kairouan et "Ouesliana", brûlant des pneus devant le commissariat de "Bouhaja".

Dimanche soir à Tunis, la police avait dispersé des jeunes protestant près du ministère de l'Intérieur pour exiger l'annulation de l'augmentation des prix.

Le mois de janvier est traditionnellement marqué par la mobilisation sociale en Tunisie depuis la révolution de 2011, et le contexte est particulièrement tendu à l'approche des élections.