Chine : Airbus va augmenter sa production de l'A320

Mardi, 09 Jan, 2018

Airbus espérait que le voyage d'Emmanuel Macron en Chine se traduirait par une commande de plusieurs dizaines d'appareils.

Le ministre de l'Economie Bruno Le Maire, lui aussi du voyage, s'était néanmoins efforcé plus tôt ce mardi de déminer le terrain.

Airbus a annoncé mardi 9 janvier 2018 avoir signé un protocole d'accord avec la Commission nationale pour le développement et la réforme de la Chine (NDRC), en présence du président français Emmanuel Macron et de son homologue chinois Xi Jinpin.

Il s'agit d'"un accord cadre" sur la montée en cadence de la production du moyen-courrier sur la chaîne d'assemblage qu'Airbus possède à Tianjin, dans le nord de la Chine.

Airbus, qui assemble aujourd'hui quatre A320 par mois à Tianjin, va augmenter la production à cinq avions par mois à partir du début 2019, et à six avions par mois à partir du début 2020.

La princesse Charlotte craquante pour son premier jour à la crèche
Elle promeut " l'excellence " et " les bonnes manières " en proposant des initiations à la danse, à la musique ou au français. Dans cette école, la petite Charlotte apprendra notamment la poterie et prendra des cours de poésie .

Ses confidences chocs sur sa relation destructrice avec son ex — Marion Bartoli
La rencontre avec cet homme en mai 2014 a tout fait basculer. "Je veux prouver que je peux arriver à me relever". Elle a aujourd'hui repris le chemin du Centre national d'entraînement pour préparer sur les courts.

Le neveu du Premier ministre Edouard Philippe aurait été poignardé en Israël
Un policier en patrouille a repéré trois Français au sol sur la promenade d'Eilat , souffrant de blessures à l'arme blanche. Parmi les trois victimes de cette agression se trouverait notamment le neveu du premier ministre français Edouard Philippe.

"Les deux parties conviennent de renforcer leur partenariat industriel à Tianjin et de renforcer la coopération en matière d'innovation technique, de capacités d'ingénierie et d'expansion de la chaîne d'approvisionnement", a indiqué l'avionneur européen.

Inaugurée en 2008, la ligne d'assemblage final de Tianjin avait assemblé un total de 354 A319 et A320 au 31 décembre 2017.

Sur le même site de Tianjin, ville portuaire à 150 km de Pékin, Airbus a également ouvert en septembre un centre de finition pour le gros porteur A330 en espérant décrocher un argument de vente supplémentaire et constituer progressivement des partenariats avec des équipementiers chinois. "La coopération industrielle entre Airbus et la Chine et son succès sont un véritable modèle de partenariat gagnant entre la Chine et l'Europe", a déclaré le numéro 2 du groupe et président de la branche Aviation commerciale Fabrice Brégier, cité dans le communiqué.

Airbus estime que la valeur de sa collaboration industrielle avec ses partenaires chinois s'est élevée à près de 600M$ en 2017.

De son côté, Boeing a dévoilé fin septembre en Chine son premier centre de finition pour moyen-courriers B737, opérationnel cette année avec l'objectif d'encourager ainsi ses ventes.