Tout ce qu'il faut savoir — Vaccins obligatoires

Пятница, 05 Янв, 2018

A cette occasion, franceinfo vous propose un dossier complet pour comprendre la portée de cette extension vaccinale pour les nouveau-nés, mais aussi les réticences de certains parents. Jusqu'alors seuls trois étaient incontournables: diphtérie, tétanos et poliomyélite. Pour les enfants nés à partir du 1er janvier, le nombre de vaccins obligatoires passe de trois à onze.

Les exceptions ne concerneront que les personnes qui ont développé un choc allergique à l'un des composants du vaccin, et dans le cas spécifique du ROR (rougeole-oreillons-rubéole), les enfants immunodéprimés, souligne Le Parisien. En fait, ces vaccins n'étaient pas obligatoires mais conseillés.

La réforme ne change pas grand-chose pour la plupart des enfants, insiste le gouvernement. Bien que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, ait affirmé qu'elle n'était pas là pour " donner des amendes ni engager des poursuites " et qu'il n'y aurait pas de " sanction pénale " à l'encontre des parents réfractaires, le défaut de vaccination demeure punissable et peut être poursuivi au titre de manquement à l'obligation de protection des mineurs. "Elle ment!, s'insurge Sophie Guillot, fondatrice du collectif Ensemble pour une vaccination libre". Pour le vaccin contre le pneumocoque, on n'a même pas 10 ans de recul, moins de 20 ans pour celui contre le pneumocoque.

Читайте также: FC Barcelone: le revenant Dembélé devait jouer "libéré", dit Valverde

Le calendrier vaccinal est revu chaque année après avis de la Haute Autorité de santé pour tenir compte notamment de modifications dans la circulation des bactéries et virus responsables des maladies infectieuses et de l'arrivée éventuelle de nouveaux vaccins. "Les maladies ne disparaissent pas, elles reviennent", souligne le professeur du CHU de Toulouse Patrice Massip.

A 4 mois: un rappel de ces vaccins et un second rappel à 11 mois. Selon le ministère de la Santé, ces dix injections étalées sur deux ans ne devraient pourtant pas beaucoup changer les habitudes des familles. "En quoi est-ce une urgence épidémiologique pour toute la population de vacciner des nourrissons contre la rougeole?" En revanche, les enfants non vaccinés n'auront pas accès à l'école, aux crèches ou encore aux colonies de vacances. Pour laisser un temps d'adaptation, les premières vérifications n'auront lieu qu'à partir du 1er juin.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог