Un bébé naît d'un embryon congelé pendant 25 ans — Etats-Unis

Jeudi, 21 Déc, 2017

L'embryon dont est issue la petite fille a été congelé en 1992, soit près d'un quart de siècle avant sa naissance.

La naissance d'un bébé est une chose totalement banale dans notre société... mais pas dans le cas de l'Américaine Tina Gibson, 26 ans, qui a mis au monde un enfant dans des circonstances exceptionnelles. Il s'agit pour l'heure d'un record puisque c'est la première fois qu'un embryon congelé depuis autant de temps est transféré avec succès. Ils ont donc fait appel au NEDC. Le couple, originaire de l'Est du Tennessee, décida alors d'adopter un enfant. L'embryon avait été congelé le 14 octobre 1992.

"Lors d'un cycle de fécondation in vitro, il n'est pas rare que plusieurs embryons soient générés". La mise en contact de ces ovocytes avec les spermatozoïdes va donc aboutir à plusieurs fécondations, et donc plusieurs embryons.

Nouvelle défection d'un militaire nord-coréen en Corée du Sud
La semaine dernière, il avait été transféré vers un hôpital militaire où il doit finir sa convalescence. Des tirs ont été entendus un peu plus tard au nord de la ligne de démarcation.

Khloé Kardashian confirme (enfin) sa grossesse avec le plus beau des messages !
Il m'arrive encore de ne pas pouvoir croire que notre amour a créé la vie! "Tristan, merci de m'aimer comme ça". Merci à tout le monde pour l'amour et les ondes positives! "Merci à vous tous pour votre compréhension".

Magic Leap présente enfin ses lunettes de réalité augmentée
Un phénomène facilement repéré par Magic Leap , qui devrait nous offrir des sessions de jeu vidéo en réalité augmentée hors du commun .

Lors d'une fécondation in vitro (FIV), les embryons qui ne sont pas transférés dans l'utérus de la femme peuvent être congelés. A noter que "la durée de conservation n'altère pas les chances de développement des embryons congelés dans la mesure où les conditions de conservation ont été respectées", comme l'indique l'Agence de la biomédecine.

En France, le couple géniteur se prononce chaque année sur le devenir de ces embryons congelés. À cette époque, Tina Gibson n'avait que 1 an. "Donc tout embryon potentiellement au dessus d'1m80 fut mis de côté ". Elle reste assez peu pratiquée. Il raconte encore que la maman a reçu trois embryons, mais un seul a survécu. Ils ont du en sélectionner 10, ce qui a été très difficile pour le couple. C'est le juge qui donne son accord ou non à l'accueil d'embryon.