L'armée israélienne riposte et frappe des positions à Gaza — LIVE BLOG

Vendredi, 08 Déc, 2017

Les sirènes d'alarme ont retenti.

Le lancement des engins avait préalablement déclenché l'alerte à la roquette dans les localités israéliennes frontalières avec Gaza.

Des heurts ont opposé jeudi des manifestants palestiniens à des soldats israéliens en Cisjordanie occupée et dans la bande de Gaza. Selon The Times of Israël, ces roquettes se seraient abîmées en mer.

En réponse, ainsi qu'en réaction à la tentative d'attaque à la roquette perpétrée plus tôt dans la soirée, l'armée a attaqué deux positions du groupe terroriste palestinien du Hamas à Gaza par des tirs de chars et des frappes aériennes. Les forces de sécurité israéliennes ont utilisé des canons à eau contre les manifestants, qui lançaient des projectiles dans leur direction.

Bruxelles écartée comme ville-hôte pour l'Euro 2020
Bruxelles a été écartée du plan de réunir 13 villes-hôtes en raison des délais dans la construction du projet Eurostadium.

Le Lamborghini Urus est tout ce qu'on espérait qu'il soit
Pour comparaison un Mercedes GLE Coupe est plus court de 10cm, quant ce dernier est plus haut de presque 10cm. Ainsi, les vitres ont un aspect réduit, rendant l'impression de sportivité identique aux modèles plus racés.

Systèmes de réseau de contrôle de carrosserie Kostal
La Société Kostal est parmi les entreprises leader dans le domaine de l’industrie automobile. Cependant, les systèmes de contrôle de réseau intérieurs sont tout aussi importants.

A Gaza, l'armée israélienne a décidé d'accroître son dispositif, "Des bataillons supplémentaires vont renforcer la zone, ainsi que des unités de combat et de renseignement et des unités de défense territoriales", a fait savoir l'armée israélienne aux médias israéliens.

La tension est montée d'un cran, au lendemain de l'annonce de Donald Trump. Ces violences font suite à la décision du président américain Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël et d'y transférer l'ambassade américaine.

Le Hezbollah libanais a également soutenu l'appel du Hamas.