Death Stranding - Norman Reedus chasse des fantômes

Vendredi, 08 Déc, 2017

Habitude oblige, Hideo Kojima faisait partie des festivités des Game Awards d'hier soir.

Death Stranding n'a pas encore de date de sortie.

Tandis que Konami s'affaire à souiller la légende d'un homme à qui le jeu vidéo doit l'une de ses plus belles oeuvres, Kojima s'en revient périodiquement rappeler au souvenir des joueurs que sa carrière ne s'est pas arrêtée avec The Phantom Pain.

Nissan veut lancer un service de robot-taxis au Japon vers 2020
Des tests seront menés, dont le premier en public, dans des conditions réelles en mars 2018. Baptisé Easy Ride, le test devrait durer deux semaines.

Le Lamborghini Urus est tout ce qu'on espérait qu'il soit
Pour comparaison un Mercedes GLE Coupe est plus court de 10cm, quant ce dernier est plus haut de presque 10cm. Ainsi, les vitres ont un aspect réduit, rendant l'impression de sportivité identique aux modèles plus racés.

Malgré la défaite de son club, Lucien Favre célèbre son effectif — Nice
Parmi les satisfactions, le Suisse pense notamment au milieu Jean-Victor Makengo, auteur d'une bonne prestation. Il y aura maints joueurs issus du centre de formation, comme Gautier Lloris et Romain Perraud.

Pour rappel, Death Stranding est actuellement en développement sur PS4 uniquement.

Sans surprise, la mise en scène de Kojima est posée afin d'instaurer une ambiance pesante, la caméra toujours proche des personnages. Norman Reedus se réveille après un accident où son équipe semble attaquée par un esprit invisible.

Il n'est cependant pas la seule star au casting du titre, puisqu'on compte également Mads Mikkelsen (Casino Royal, Rogue One) et le réalisateur Guillermo del Toro. On est un peu dans le même état que lui, à vrai dire.