" "Ankara condamne " la décision irresponsable " de reconnaitre Jérusalem capitale d'Israël

Vendredi, 08 Déc, 2017

Les diagnostics et les rumeurs de troubles mentaux du président des États-Unis sont de plus en plus insistants. Selon une journaliste politique de Washington, "rien qu'au cours de la semaine écoulée, les preuves de l'instabilité de Trump se sont accumulées: lors d'une cérémonie en honneur des anciens combattants amérindiens de la Seconde Guerre mondiale, il les a insultés en proférant un commentaire raciste sur la sénatrice démocrate Elizabeth Warren, qu'il surnomme Pocahontas ". En décidant de déclarer que Jérusalem était la capitale d'Israël, il a rompu avec des décennies de diplomatie américaine et internationale, la communauté internationale ne reconnaissant pas la souveraineté d'Israël sur la totalité de la ville, qui abrite des lieux saints pour les religions juive, chrétienne et musulmane.

Ce n'est qu'en matérialisant la vision de deux États vivant côte à côte dans la paix, la sécurité et la reconnaissance mutuelle, avec Jérusalem comme capitale d'Israël et de la Palestine et toutes les questions liées au statut final réglées de manière permanente par le biais de négociations, que les aspirations légitimes des deux peuples pourront se concrétiser.

Amazon Prime Video disponible sur l'Apple TV 4K et l'Apple TV
Apple invite les utilisateurs à découvrir son app TV mais également Prime Video d'Amazon tout juste lancée. Résumer Prime Video en une phrase n'est pas chose évidente...

Star Wars: Battlefront II tente de corriger son côté obscur
Les joueurs auront plus de crédits à la fin de chaque match . Des nouveautés qui accompagnent la sortie du nouveau film.

"Il y aura une rue Johnny Hallyday à Nice" — Christian Estrosi
D'après les premières informations rapportées, le changement sera effectif le 1er juillet 2018. En toute logique, le conseil municipal devrait valider les propositions du maire de la ville .

La décision annoncée mercredi par le président américain, Donald Trump, visant à reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, continue de susciter des réactions de colère du monde arabe mais aussi en Afrique. En visite, en Algérie, Emmanuel Macron a qualifié cette décision de "regrettable ". En ces temps de grande anxiété, je tiens à préciser qu'il n'y a pas d'alternative à la solution à deux États. Ils sont pour la plupart des militants de la cause amazighs et estiment ne pas être concernés par le conflit israélo-palestinien. Les États-Unis ont pris une décision, ils en connaissent les raisons.