General Electric annonce l'abolition de 12 000 emplois

Jeudi, 07 Déc, 2017

Ces coupes budgétaires, qui se feront majoritairement en dehors des États-Unis, toucheront aussi bien les personnels spécialisés que les services de production.

Le groupe américain General Electric (GE) a présenté un projet de 4.500 suppressions de postes en Europe, sur le seul périmètre des activités Energie d'Alstom, acquises fin 2015 par l'industriel, rapporte mardi le journal français Les Echos sur base d'une source syndicale.

GE a acquis le pôle énergie d'Alstom en 2015 pour 9,7 milliards d'euros avec l'objectif de compléter ses activités dans les turbines à gaz avec les turbines à vapeur du groupe français. En supprimant 12.000 emplois, GE Power réduit ses effectifs de 21%.

Bruxelles écartée comme ville-hôte pour l'Euro 2020
Bruxelles a été écartée du plan de réunir 13 villes-hôtes en raison des délais dans la construction du projet Eurostadium.

Ce n'était (vraiment) pas l'année de Monaco
Le demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions n'aura vraiment pas fait honneur à son statut cette saison. "Les joueurs qui ont commencé la rencontre ont fait de leur mieux mais ça n'a pas été possible de rivaliser". "Nous sommes prêts pour ce match ".

Michel Drucker craque en direct
L'année de ses 50 ans, Johnny Hallyday se produit trois soirs durant au Parc des Princes, les 18, 19 et 20 juin 1993. Et de conlure, des sanglots dans la voix: Je sais que nous nous reverrons un...

GE a annoncé le mois dernier qu'elle réduisait son dividende trimestriel de moitié et qu'elle se concentrerait dorénavant sur trois secteurs: l'aviation, les soins de santé et l'énergie. Les volumes sont en baisse significative dans les produits et services', explique GE, qui cite parmi les raisons de cette tendance la croissance des énergies renouvelables.

Le conglomérat a dit qu'il se départira d'actifs d'une valeur de plus de 20 milliards $ US d'ici deux ans, poursuivant la cure d'amaigrissement entamée il y a plus de dix ans.