Poutine annonce sa candidature à la présidentielle de 2018 — Russie

Mercredi, 06 Déc, 2017

S'il était élu, il resterait à la tête du pays jusqu'en 2024.

"La Russie va continuer d'aller de l'avant".

"C'est toujours une décision très importante pour n'importe quelle personne, car la motivation doit venir uniquement de la volonté de rendre la vie meilleure dans ce pays, de le rendre plus puissant, mieux protégé", a lancé Poutine devant la foule composée de milliers de jeunes bénévoles travaillant dans diverses ONG à travers la Russie. "Mais on ne peut y arriver qu'à une seule condition: si les gens vous font confiance et vous soutiennent ", avait souligné le président, dont l'intervention était retransmise en direct à la télévision publique. La foule avait répondu aux cris de "Oui!", sous une pluie d'applaudissements. Certains soupçonnent sa candidature d'être favorisée par le Kremlin pour diviser l'opposition et contre celle d'Alexeï Navalny, principal opposant au pouvoir, qui n'est pas sûr d'être autorisé par la justice à se présenter.

La Californie ravagée par un immense incendie
La Californie connaît la pire saison de son histoire en matière d'incendies. Des renforts humains et aériens devaient être déployés rapidement.

La FIA a inauguré un "Hall of Fame" à Paris
L'équipe sera donc rebaptisée Alfa Romeo Sauber F1 Team . " J'ai donc deux ans pour y rentrer ", s'en est amusé Alonso, faisant référence à sa probable et prochaine participation aux 24 Heures du Mans.

Retour en force pour le Bayern Munich ?
Coman, un joueur au talent indéniable, percutant, technique, rapide, mais manquant de régularité. Jupp Heynckes ne dit pas autre chose, mais lui accorde pour l'instant toute sa confiance.

Son avenir politique reste toutefois flou, sa participation au scrutin ayant été exclue par la Commission électorale en raison d'une condamnation pour détournement de fonds qu'il dénonce comme montée de toutes pièces pour l'éloigner de la course.

Selon Russia Today, parmi les candidats probables ou déclarés, outre le Président Vladimir Poutine, figurent déjà Grigori Iavlinski, fondateur du Parti démocratique russe unifié Iabloko (" la pomme " en russe), Gennady Ziouganov, chef de file du Parti communiste, Vladimir Jirinovski, leader du Parti libéral-démocrate, Katia Gordon, journaliste, chanteuse et militante pour les droits des femmes, ou encore l'ex-jet-setteuse Ksenia Sobtchak.