Le Maroc condamne vivement la décision américaine — Al Qods

Среда, 06 Дек, 2017

Quant au reste des nations de ce monde trop occupé par d'autres causes, il n'y a que la Turquie et son brave président, Recep Tayyip Erdogan, toujours animé par la défense des causes justes, qui a osé avertir, l'opinion internationale que le statut d'El-Qods était "une ligne rouge" pour les musulmans, évoquant une possible rupture diplomatique avec Israël si Washington devait reconnaître la ville sainte comme capitale de l'état israélien.

Le ministre des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, Nasser Bourita, a rencontré, ce mercredi le chargé d'affaires de l'ambassade des Etats-Unis à Rabat, Stephanie Miley, et les ambassadeurs de Russie, de Chine, de France et du Royaume-Uni au Maroc, en tant que membres permanents du Conseil de sécurité des Nations Unies.

Le MAECI indique, dans ce cadre, que conformément aux Hautes Orientations de S.M le Roi Mohammed VI, le Maroc œuvrera, en coordination avec la partie palestinienne et les autres parties arabe et islamique, à conjuguer les efforts afin de faire face à ce développement dangereux. Pour rappel, le roi Mohammed VI avait mis en garde le président américain Donald Trump quant à sa décision de reconnaitre Jérusalem comme capitale d'Israël et de transférer l'ambassade américaine dans la ville sainte.

Читайте также: Conception d'un nouveau véhicule léger électrifié — Peugeot

Vous n'êtes pas sans savoir, Excellence, l'extrême importance que revêt la ville d'Al-Qods non seulement pour les parties au conflit, mais également pour les fidèles des trois religions célestes.

En fin de compte, le ministre a réitéré le ferme soutien du Royaume du Maroc et sa solidarité absolue avec le peuple palestinien. "Ce qui exige de préserver sa place juridique et d'éviter tout ce qui serait de nature à porter atteinte à son statut politique actuel", a conclut le roi.

Il est avéré sur le plan mondial que le Proche Orient vit au rythme de crises profondes, de tensions continues et de périls en nombre qui nécessitent d'éviter tout ce qui est de nature à exacerber les sentiments de frustration et de déception qui font le lit de l'extrémisme et du terrorisme, à porter atteinte à la stabilité précaire dans la région et à amenuiser l'espoir de voir éclore des pourparlers fructueux à même de concrétiser la vision de la communauté internationale sur une solution à deux Etats a écrit le Chef d'Etat marocain au Président Trump.

При любом использовании материалов сайта и дочерних проектов, гиперссылка на обязательна.
«» 2007 - 2018 Copyright.
Автоматизированное извлечение информации сайта запрещено.

Код для вставки в блог