Fin du séjour d'Édouard Philippe — Nouvelle-Calédonie

Mercredi, 06 Déc, 2017

Avec sa "méthode" basée sur "le dialogue", le chef du gouvernement assure "mesurer les risques" tout en étant confiant. En dépit de l'importance de la question institutionnelle, Edouard Philippe a souhaité que " les urgences de la vie quotidienne ", telles que la sécurité, la transition énergétique, la jeunesse ou encore l'industrie du nickel, ne soient pas "oubliées ".

Le principal intéressé a aussi proposé des "points de rendez-vous": à part le prochain Comité des signataires de l'accord de Nouméa, durant la première moitié du mois de mars, quatre thèmes de travail vont être organisés.

Ce discours était très attendu à Nouméa à moins d'un an du référendum sur l'indépendance de la Nouvelle-Calédonie.

Retour en force pour le Bayern Munich ?
Coman, un joueur au talent indéniable, percutant, technique, rapide, mais manquant de régularité. Jupp Heynckes ne dit pas autre chose, mais lui accorde pour l'instant toute sa confiance.

Motion de défiance contre la direction — SFR
Le CCE a fait parvenir un texte au nouveau PDG du groupe téléphonique, daté du 29 novembre dernier et baptisé "Y'a-t-il encore un pilote dans l'avion?".

La prochaine série française sera une comédie romantique — Netflix
Après l'échec de Marseille - qui devrait tout de même avoir une saison 2 - Netflix relance sa production de séries françaises. Sorte de Black Mirror aux couleurs de l'Hexagone, cette série devrait être disponible courant 2018.

Côté méthode, le Premier ministre a donné quelques éléments sur l'organisation du référendum. A ses yeux, " est en train d'émerger un nationalisme calédonien ", qu'il souhaiterait "marier" avec le nationalisme kanak.

Edouard Philippe a tout d'abord souhaité rassuré: "la consultation aura lieu", a-t-il affirmé.