Saakachvili arrêté à Kiev

Mardi, 05 Déc, 2017

Environ 200 soutiens de l'ancien président géorgien Mikhaïl Saakachvili sont descendus dans les rues de Kiev alors que celui-ci était à bord d'une voiture de police, après avoir menacé de sauter du haut d'un immeuble de huit étages.

L'ex-président géorgien Mikhaïl Saakachvili, devenu opposant au pouvoir ukrainien, a été arrêté mardi à Kiev par les services de sécurité du pays.

L'agence ukrainienne UNN communique en se référant à ses propres sources que la perquisition est liée à l'affaire sur le financement par l'entourage de l'ex-président ukrainien Viktor Ianoukovitch des manifestations qui se sont déroulées avec la participation de Mikhaïl Saakachvili.

Devenu opposant au gouvernement pro-occidental de Kiev après l'avoir soutenu, M. Saakachvili avait fait un retour spectaculaire en Ukraine en septembre, forçant le passage à un poste frontière aidé par ses partisans, et promettant de reprendre son combat contre "la dictature des oligarques" et le "pillage de l'économie" par les autorités. Devant le Parlement, M. Saakachvili a exhorté les Ukrainiens à manifester pour obtenir le départ "pacifique" du président et des députés.

Éducation : les compétences en lecture des écoliers français ont diminué
La France et les Pays-Bas sont les deux seuls pays à afficher un déclin de leurs scores depuis quinze ans... Elle est réalisée tous les cinq ans auprès d'un demi-million d'élèves de 15 ans dans quelque 70 pays.

Mise à jour 1.8 disponible pour Tom Clancy's The Division
Une bonne raison de revenir faire un tour sur Tom Clancy's The Division ce week-end. Les équipes marquent des points à chaque fois qu'un ennemi est abattu.

Les autorités bancaires françaises déconseillent d'investir dans le bitcoin
Ceux-ci ne bénéficient d'aucune réglementation spécifique, ni d'aucun statut. Et se préparer au cas où à perdre toute leur mise de départ.

Une foule d'environ 200 personnes a bloqué la route et érigé des barricades en plein centre de Kiev pour protester contre l'arrestation de Mikhaïl Saakachvili. "Porochenko est un voleur. La bande qui a pris le pouvoir en Ukraine devra en répondre", avait-t-il alors lancé, selon des images de la télévision ukrainienne.

Nommé gouverneur de la région d'Odessa en 2015, M. Saakachvili avait démissionné avec fracas un an et demi plus tard, en accusant M. Porochenko de corruption.

Selon le quotidien russe Nessavissimaïa Gazeta, le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov a commenté, non sans ironie: "Kiev étonne à nouveau, Saakachvili aussi".