Les parents d'une djihadiste interpellés — France

Mardi, 05 Déc, 2017

Margaux Dubreuil s'était convertie à l'islam à 18 ans après une adolescence désorientée et revendicatrice. Elle a exprimé ses regrets et son souhait de revenir en France - ou d'y faire rapatrier au moins ses enfants - et de s'y livrer à la justice. Ils ont été placés en garde à vue, comme le rapporte Presse Océan.

Son visage ne doit sans doute pas vous être inconnue. La jeune femme de 27 ans avait notamment raconté son quotidien au sein de l'organisation terroriste Etat islamique (EI) dans l'émission Envoyé Spécial du 10 novembre, sur France 2 Elle avait rejoint Daesh en 2013, avec sa fille de deux ans. Ils sont soupçonnés de lui avoir envoyé "plusieurs milliers d'euros", alors qu'elle se trouvait en Syrie.

Blanquer relance l'idée d'une dictée quotidienne — École primaire
Le ministre de l'Education nationale a annoncé ce mardi la mise en place d'une dictée quotidienne à l'école primaire. Jean-Michel Blanquer espère ainsi que les enfants des niveaux CP jusqu'au CM2 maîtriseront mieux la langue française.

Saakachvili arrêté à Kiev
Saakachvili a exhorté les Ukrainiens à manifester pour obtenir le départ "pacifique" du président et des députés. Saakachvili avait démissionné avec fracas un an et demi plus tard, en accusant M.

OM : déjà un successeur pour Evra trouvé ?
Avec le départ de Patrice Evra fin octobre, Rudi Garcia a un léger problème au poste de latéral gauche au sein de son effectif. Toujours d'après cette même source, Nice se serait aussi positionné, ainsi que des clubs grecs et italiens.

Selon TF1/LCI, le père et la mère de la djihadiste ont été interpellés aux alentours de 6 heures du matin à Nantes (Loire-Atlantique) et Olonne-sur-Mer (Vendée) par les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI).

C'est dans le cadre d'une enquête préliminaire visant Margaux D. ouverte en 2016 pour association de malfaiteurs en vue de préparer des actes de terrorisme que ces arrestations ont eu lieu. Actuellement, elle est entre les mains des forces kurdes à Raqqa. Des condamnations pour des faits de ce type ont déjà été prononcées.